Le palais est en effervescence dans l’attente de son retour, et Charlène de Monaco brise le silence à Zurich. Sa prise de parole aurait humilié le prince Albert de Monaco, comme elle ne lui a adressé ni dédié un message de manière publique. Pourtant, Charlène de Monaco n’hésite pas à répondre à d’autres personnes.

Une prise de parole pour Cédric


Cédric Biscay est une personnalité connue du monde du manga. Il est devenu un pionnier entre le Japon et la France surtout pour le gaming et le monde des animés et ses dérivés. Le magazine France dimanche raconte comment et pourquoi surtout Cédric Biscay a pris contact avec Charlène de Monaco, qui vient d’un monde complètement différent.

Le média affirme qu’elle était heureuse de répondre à cette fameuse invitation de Cédric Biscay et que leurs échanges ont été très prometteurs. Il serait même question d’un « retour à la principauté » et ce, grâce à cette nouvelle connaissance de Charlène de Monaco.

Charlène de Monaco brise le silence, Albert de Monaco laissé pour compte


Une œuvre, plus précisément un manga. Voilà la raison pour laquelle Cédric Biscay aurait pris contact avec la princesse monégasque. Rappelons-le, Cédric Biscay est à la tête de Shibuya Productions qui est une entreprise qui développe des jeux vidéo mais aussi qui produit des animés. Shibuya Productions se situe à Monaco, c’est la toute première société de production d’animés et du monde du gaming en relation avec la principauté.

« Blitz » est un projet déjà lancé il y a quelques années de cela. Le tome VI en préparation, Cédric Biscay propose à Charlène de Monaco d’utiliser son image pour le manga. En résumé, le manga est basé sur Tom qui cherche à séduire la belle Harmony. Cependant, il doit exceller aux échecs pour cela. Garry Kasparov, l’ancien champion d’échecs et Daitarou Nishihara l’aident à concrétiser ce mange.

Un accord sans équivoque


Charlène de Monaco a tout de suite accepté que le producteur utilise son image pour ce manga. Elle n’a pas exigé une quelconque retouche aux illustrations et a apprécié leurs échanges et le résultat. Le projet peut être très attractif mais aussi pourra plaire à plusieurs générations.

Cependant, même si elle est enthousiaste à l’idée de faire partie de ce projet, elle oublie tout de même de mentionner son mari. Aucun message, aucune dédicace pour Albert de Monaco pour le moment. Pour l’heure, tout le monde attend le retour triomphal de Charlène de Monaco au Palais, aussi magnifique et pleine d’énergie que dans Blitz.