Sa trop longue absence laisse libre place aux rumeurs la concernant, allant jusqu’à affirmer Charlène de Monaco captive à Zurich. Dans ce sens, il parait que la première dame de Monaco perd tout droit à la liberté durant son traitement. En même temps, le magazine Voici partage également son point de vue par rapport à cette rumeur inquiétante qui circule.

Charlène de Monaco captive à Zurich


En effet, internée dans cette clinique spécialisée à Zurich, les nouvelles concernant la princesse ne proviennent que de son époux.

Dans ce sens, comme l’évolution de son état de santé intéresse vivement le public, les rumeurs ne cessent de s’accroitre.
Notamment, cette affirmation d’un média italien prétextant Charlène de Monaco captive à Zurich qui se propage sur la toile.

Apparemment, le prince Albert aurait engagé deux gardes de corps pour surveiller les moindres faits et gestes de son épouse.
En d’autres termes, ce média italien soutient que la maman de Jacques et Gabriella se retrouve comme une véritable prisonnière.

Les affirmations de Voici concernant la rumeur


En même temps, le magazine Voici ne semble pas partager le même avis et exprime également son point de vue.
Dans ce sens, pour le 25 février dernier, l’hebdomadaire décrit plutôt cette situation comme « un séjour très protégé ».

Apparemment, le prince Albert de Monaco veut assurer la sécurité maximale et l’intimité de sa chère et tendre épouse malade.
De plus, compte tenu de son statut, la maman de Jacques et Gabriella ne peut pas se mêler aux autres patients.

Par conséquent, avec cette affirmation Voici met un terme à cette nouvelle rumeur affirmant Charlène de Monaco captive à Zurich.

Charlène de Monaco entourée de personnel


En même temps, pour soutenir la version de Voici, une source proche affirme que la princesse Charlène de Monaco se sent sereine.

Dans ce sens, deux femmes de ménages s’occupent des tâches ménagères dans sa résidence pour assurer son bien-être pendant son séjour.
De plus, elle possède à sa disposition deux gardes du corps pour garantir sa sécurité au sein de cette clinique.

Mais encore, la maman de Jacques et Gabriella peut compter sur son assistante personnelle pour les allers-retours à Monaco.
Pour terminer, la première dame de Monaco se retrouve entourée d’une équipe de personnel pendant son isolement à Zurich.