Le couple princier de Monaco s’est récemment manifesté au Vatican. Et ce deux jours à peine après que Charlène de Monaco a brillé au Gala de la Croix rouge.

Apparition remarquée au Gala de la Croix rouge


Un événement annuel pour la principauté, mais n’en est pas moins important. Cette année, le Gala fut particulier. En effet, elle marque le grand retour de la princesse de Monaco. Cette dernière avait été absente l’année dernière à cause de sa maladie. Mais Charlène de Monaco utilise ce Gala pour marquer sa reprise de ses fonctions et y a brillé avec son prince.

À cette occasion, elle a même été nommée Vice-présidente pour cette 73 -ème édition. Sa présence au Gala de la Croix rouge ce 18 juillet a été rassurante pour les Monégasques surtout par rapport à sa santé. Mais activité après activité, à peine deux jours plus tard, on retrouve le couple princier au Vatican.

Visite nostalgique au Pape François


Le magazine Gala avait prédit que cette visite se ferai dans le plus grand des secrets. Mais il n’en est rien, Charlène de Monaco et son Prince Albert ont été photographiés dès leur arrivée. Un moment qui rappelle leur dernière visite au Pape qui remonte à 2016. D’ailleurs à cette occasion, le Prince de Monaco avait offert au souverain pontife une pièce ancienne. Il s’agissait d’une pièce datant de 1720 à l’effigie de Sainte Dévote.

La légende raconte alors que le Jeune chrétienne corse avait été martyrisé par les romains au lVème siècle. Puis sa dépouille, placé dans une barque, a dérivé jusqu’à l’actuel port de Monaco. La dynastie Grimaldi a donc promu le culte de Sainte Dévote depuis le XVle siècle. Ce cadeau du prince est donc un geste très personnel, pour la nation qui a choisi le Christianisme comme religion d’état.

Cette demande secrète au Pape


Après avoir brillé au Gala de la Croix rouge, c’est au Vatican qu’on retrouve Charlène de Monaco. Celle-ci n’a pas fait d’entretien avec le Pape depuis la naissance de ses jumeaux. À cette occasion, elle avait demandé à ce que le chef de l’église catholique bénisse ses enfants Jacques et Gabriella.

Et cette fois, elle se représente devant lui vêtu de noir comme le veut la tradition. Ajoutant à cela une croix autour du cou. Celle qui s’était convertie au Christianisme avant son mariage avec le prince Albert aurait l’intention de demander au Pape de bénir ses deux trésors. Et elle en aurait l’intention à chaque fois. Une demande que toute mère ferait à cette occasion.