Charlène de Monaco dépasse la ligne rouge et la réaction d’Albert de Monaco reste ferme. La situation se complique entre le couple royal pour l’avenir de ses enfants. Cette fois, le souverain monégasque ne cède pas à la demande de son épouse.

Charlène de Monaco dépasse la ligne rouge, son chantage

La longue absence de Charlène de Monaco au Rocher suscite l’attention des magazines people. La divergence d’idées sur l’éducation de leurs enfants s’installe. D’ailleurs, son éloignement du palais monégasque la fait rendre compte de la pression exercée sur eux.

La princesse monégasque craint pour l’avenir de ses jumeaux. De ce fait, elle pense ne plus revenir à Monaco afin d’éloigner Jacques et Gabriella de la pression de la principauté.

Cependant, sa décision n’enchante pas son époux. Pour la punir, le Prince Albert II reste ferme. Il n’a nul l’intention de céder aux chantages de son épouse.

La décision de Charlène de Monaco

Face aux chantages de Charlène de Monaco, le Prince Albert ne se fléchit pas, confie un média italien qui fait état de la situation à Monaco.

La décision est prise pour la mère des héritiers du trône monégasque. Son séjour dans le centre spécialisé à Zurich la fait réfléchir. Pour rappel, l’ancienne nageuse professionnelle est soignée pour une infection ORL. De plus, elle suit sa convalescence pour des fatigues physiques et morales.

En effet, pour les biens de ses enfants, il semble préférable pour elle de quitter la principauté. Ainsi, selon une proche de la famille royale, elle convie le Prince Albert de Monaco à se déplacer pour voir les jumeaux. Le magazine Voici se joint à son confrère, un média italien, pour affirmer que Charlène de Monaco dépasse la ligne rouge.

La réponse drastique d’Albert de Monaco

Charlène de Monaco présente cette alternative pour fuir les contrariétés, le stress et l’angoisse que lui procure son titre. Toutefois, Albert de Monaco refuse sa demande. Il estime que sa femme Charlène de Monaco dépasse la ligne rouge.

Selon lui, Jacques et Gabriella Grimaldi ne peuvent pas s’échapper à leur destin. Le sang royal coule dans leur veine. De ce fait, ils appartiennent à la Principauté de Monaco.

Par conséquent, deux options s’offrent à Charlène de Monaco. Soit, elle retourne au palais. Ou bien, elle déménage et reste loin de ses jumeaux.