Charlène de Monaco, divorce non-envisageable, situation parallèle avec le roi Juan Carlos ! Pour Vera Dillier, un proche du couple princier, une séparation ne serait pas au programme. Les détails dans notre article.

Charlène de Monaco, divorce non-envisageable

Bien que l’épouse du prince Albert II de Monaco soit supposée avoir été trompée par son époux, un divorce ne serait pas envisageable. Pour Vera Dillier, un proche du couple princier, une séparation ne serait pas au programme. Considérée comme l’ex-compagne du roi de Suède Carl Gustave, elle évoque le cas de l’ex-roi d’Espagne, Juan Carlos dans une interview faite au magazine italien Oggi. L’occasion pour Vera Dillier de donner son opinion sur l’éventualité d’un divorce entre Charlène de Moncao et le prince Albert II de Monaco.

Proche de la famille princière monégasque, elle a donc expliqué : « A ces niveaux, vous ne divorcez pas. Il n’y a que quelques exceptions, comme le prince Charles avec Diana. Et si vous regardez des photos récentes de Charlène, il est évident qu’elle ne va pas bien. Le prince met donc à sa disposition la résidence de Roc Agel et l’affaire est close pour lui. »

Ces couples princiers qui n’ont jamais divorcé

D’autres couples princiers ont été pris en exemple par Vera Dillier pour étayer ses dires. Outre la princesse Caroline de Monaco et le prince Ernest August de Hanovre, elle a également soulevé le cas du couple que formait l’ex-roi d’Espagne Juan Carlos et la reine Sofia. « Il la trompait constamment et la reine souffrait beaucoup. Et pourtant, ils restent mariés depuis 60 ans ». Pour elle, impossible d’envisager un divorce. Concernant le couple princier de Monaco, le papa des jumeaux Gabriella et Jacques, aurait assuré que le déménagement de son épouse à Roc Agel n’a rien à voir avec une crise conjugale.

Charlène de Monaco poursuivrait tout simplement sa convalescence à Roc Agel où elle serait plus au calme. Un isolement qui n’aurait donc aucun lien avec les rumeurs de divorce au sein du couple. La maman des jumeaux reprendrait des forces loin de la pression médiatique, entourée de ses enfants.