Charlène de Monaco éclate de rire suite à une blague osée dans le cadre des funérailles de la reine Elizabeth II. Dans ce sens, la cérémonie pour rendre un dernier hommage à la souveraine d’Angleterre se déroule à l’Abbaye de Westminster. Apparemment, les britanniques disent adieu à leur reine le 19 septembre à 12 heures après dix jours d’hommages et de recueillement.

Charlène de Monaco éclate de rire


En effet, l’épouse du prince souverain Albert de Monaco assite à la réception qui se déroule au Buckingham Palace.

Dans ce sens, comme la veille la maman de Jacques et Gabriella est apparue tout sourire malgré les rumeurs qui circulent.
En d’autres termes, la première dame monégasque semblait dans de bonnes dispositions.

Notamment, elle se tient aux côtés de son époux le prince Albert et quelques prestigieux invités pour cet événement important.
En même temps, Charlène de Monaco éclate de rire suite à une blague osée durant cette cérémonie de haut prestige.

Les funérailles de la souveraine d’Angleterre


En effet, le président de la République française Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont participé à cette soirée.

Dans ce sens, nous retrouvons également le roi Felipe VI d’Espagne et son épouse Letizia parmi les prestigieux invités.
En même temps, l’empereur du Japon Naruhito et l’impératrice Masako se retrouvent également conviés à cette réception au Buckingham Palace.

Par ailleurs, le magazine Public rapporte une nouvelle inquiétante concernant Charlène de Monaco qui éclate de rire quelques jours plus tôt.
Apparemment, l’ancienne nageuse se montre discrète pendant l’été et ne vient pas avec sa famille au Parc Astérix fin août.

L’évolution de l’épouse du prince Albert


En effet, le magazine Public rapporte que la princesse Charlène de Monaco décide de ne pas venir en Corse.

Dans ce sens, Jacques et Gabriella, 7 ans se retrouvent sur l’île de beauté uniquement accompagné par leur papa.
Par conséquent, la publication s’intéresse à l’évolution de l’état d’épuisement de l’épouse du prince Albert de Monaco.

Apparemment, beaucoup craignent que l’ancienne tueuse des bassins se retrouve face à une nouvelle rechute concernant sa dépression physique et morale.
Et pourtant, la première dame monégasque qui éclate de rire au Buckingham Palace ne semble pas en proie à l’épuisement.