Charlène de Monaco en fuite à l’étranger se retrouve à la Une de tous les journaux et les magazines people. D’ailleurs, plusieurs rumeurs voient le jour concernant la première dame de Monaco. De nouveau en Suisse, elle impose ses conditions.

Charlène de Monaco en fuite à l’étranger, son désir de s’installer en Suisse

Que ce soit au Rocher ou à l’étranger, la princesse Charlène de Monaco ne cesse de se faire parler d’elle. D’ailleurs, les rumeurs vont bon train concernant son avenir en principauté.

Parmi ses bruits, le plus évoqué concerne son retour et les conditions drastiques qu’elle impose à son époux, le Prince Albert. Son séjour en Suisse l’a fait réfléchir. Désormais, elle décide de ne plus revivre son ancienne vie au palais puisqu’elle se sentait mal à l’aise.

De ce fait, il est temps pour elle que la situation évolue. Pour qu’elle revienne vivre au Rocher, le souverain monégasque devrait céder à ses exigences.

Charlène de Monaco impose ses conditions à son époux

En effet, Charlène de Monaco en fuite à l’étranger impose ses conditions. Premièrement, l’ancienne nageuse professionnelle veut s’installer dans un appartement près du port. Ensuite, elle demande à passer plusieurs mois par an en Afrique du Sud, son pays natal.

Par contre, de son côté, le magazine Voici publie une affirmation contradictoire à celle mentionnée ci-dessus. Un grand mystère plane sur l’avenir de l’épouse du Prince Albert.
Selon l’hebdomadaire Voici, qui relate de son état de santé dans ses colonnes, Charlène de Monaco souhaite vivre en Suisse.

Le déménagement de princesse monégasque planifié dans les moindres détails, une source se confie

D’ailleurs, son objectif s’avère de poser ses valises dans ce pays qui l’a accueilli pendant ses quatre mois de convalescence.  Selon une source, elle prévoyait depuis longtemps de rester vivre en Suisse. Mais si elle est rentrée au Rocher, c’est seulement pour des raisons de communications.

De plus, sa secrétaire est en quête d’un appartement convenable pour la première dame.
Quant aux héritiers du trône, leur mère accepte qu’ils continuent à étudier à Monaco. Du coup, à chaque vacance, Jacques et Gabriella peuvent rejoindre Charlène de Monaco.