En ce moment, Charlène de Monaco serait toujours en thérapie. Ainsi, elle se rendrait régulièrement à la clinique. Pour combien de temps devra-t-elle encore endurer son calvaire, personne ne le sait.

Charlène de Monaco toujours en thérapie, sa visite à la clinique

Malgré le fait que Charlène de Monaco semble plus sereine et apaisée, son état demeurerait fragile et instable. C’est pourquoi, elle serait obligée d’effectuer des visites régulières dans une clinique en Suisse. Des thérapies régulières figureraient sur l’agenda de l’épouse du prince Albert de Monaco selon les informations reçues par « Das Neue Blatt »,

Ainsi, elle se rendrait souvent dans un centre spécialisé. Ce dernier serait le même que dans lequel elle aurait séjourné l’an dernier. Il s’agit de la Clinique des Alpes, un établissement de haut standing situé près de Montreux en Suisse. La maman de Jacques et Gabriella y aurait déboursé 43 000 euros par semaine. D’ailleurs, c’était dans ce centre hospitalier qu’elle aurait accueilli ses enfants et son mari pour les fêtes de fin d’année de l’an dernier.

Envergue du traitement pour l’épouse du prince Albert

Après le cauchemar auquel elle a fait face l’année dernière, il est peu probable que Charlène de Monaco veuille refaire l’expérience. Ce serait la raison pour laquelle elle continue de suivre assidument sa thérapie. En effet, cela permet d’éviter une rechute et de suivre son évolution de près. Vu les pressions quotidiennes auxquelles elle doit faire face, il ne faudrait rien négliger.

Dans tous les cas, son état s’améliore de plus en plus. Elle reprend peu à peu toutes ses activités. Cette semaine, en endossant son rôle de nouvelle présidente de la Société protectrice des animaux de Monaco, l’épouse du prince Albert est allée à la rencontre des équipes et des locaux de la SPA Monégasque. Les bonnes actions de la princesse et son dévouement sont salués et appréciés, surtout sur les réseaux sociaux.

En outre, Charlène de Monaco est également très active dans les œuvres caritatives et notamment au sein de la fondation princesse Charlène. Celle-ci tient à venir en aide aux enfants et aux femmes en difficulté à travers le monde et est en collaboration avec d’autres organismes.