Le magazine Voici rapporte pour la princesse Charlène de Monaco un environnement toxique suite à son retour sur le Rocher. Dans ce sens, l’épouse du prince Albert de Monaco se retrouve contrainte d’effectuer une apparition avec sa belle-sœur Caroline. Apparemment, pour le 19 novembre prochain à l’occasion de la fête nationale monégasque malgré la relation tendue qu’elles partagent.

Charlène de Monaco environnement toxique


En effet, la maman de Jacques et Gabriella prévoit de se rendre à la fête nationale comme pour l’année dernière.

Dans ce sens, la première dame de Monaco tient tout de même à imposer une condition pour cette occasion importante.
Apparemment, hors de question pour l’épouse du prince Albert de Monaco de croiser sa belle-sœur Caroline le 19 novembre prochain.

Notamment, la relation entre les deux princesses reste toujours aussi tendue qu’au tout début malgré le temps qui passe.
Par ailleurs, le magazine Voici affirme pour Charlène de Monaco un environnement toxique au sein du Palais princier monégasque.

La décision du prince Albert


En effet, l’année dernière l’épouse du prince Albert aurait demandé à sa sœur ainée de ne pas assister à cet événement.

Cependant, la princesse Caroline de Monaco ne veut strictement pas céder aux caprices de sa belle-sœur qui souffre de dépression.
Dans ce sens, le magazine Freizeit Vergngen souligne que le conflit entre les deux belles-sœurs ne serait pas réglé.

Apparemment, la publication affirme pour Charlène de Monaco un environnement toxique malgré son état de santé toujours vulnérable.
Par conséquent, la maman de Jacques et Gabriella pourrait faire encore l’impasse sur cet événement important pour cette année.

Face à Caroline pour la Fête Nationale


En effet, le prince Albert était en effet parvenu à réunir les deux princesses le 28 septembre dernier.

Dans ce sens, Charlène de Monaco et sa belle-sœur Caroline ont fait une apparition publique ensemble à l’occasion d’un événement spécial.
Notamment, pour annoncer la commémoration du centenaire de la naissance du Prince Rainier III au Palais Princier.

Apparemment, l’année 2023 permettra de célébrer sa mémoire, de faire découvrir son œuvre aux jeunes générations.
Autrement dit, le pays monégasque souhaite rendre hommage à l’homme qui a consacré sa vie au service de la Principauté.