Désormais en paix, Charlène de Monaco et Caroline de Monaco réconciliées seraient en bons termes. Ce serait grâce au prince souverain lui-même, Albert de Monaco. Il aurait réussi à calmer les tensions existantes entre son épouse et sa sœur.

Des tensions dans le clan des Grimaldi


Ce n’est pas une nouvelle récente mais les médias prétendent qu’il existerait une forme de tension entre Charlène et Caroline de Monaco. La première est l’épouse du prince Albert de Monaco, le souverain actuel. Tandis que l’autre est sa sœur aînée, autant dire la mère régente du Clan Grimaldi.

Caroline de Monaco n’a pas pu monter sur le trône car malgré le fait qu’elle soit l’aînée, ce rôle revenait à son unique frère. Des magazines people prétendaient que les deux femmes éprouvaient une certaine rivalité vis-à-vis de l’autre. Certains affirment qu’elles ne se supportent pas l’une l’autre. Ce qui pose un grand problème pour le prince Albert qui se retrouve tiraillé entre elles.

Les absences de Charlène de Monaco


Ses absences se sont faites trop fréquentes et ont beaucoup trop duré pour passer inaperçues. Des raisons de santé, voilà les prétextes avancés par les membres de la famille. Le prince Albert avait exigé qu’on la laisse tranquille car elle avait besoin de paix. Cela dit, on ne sait comment les autres membres de la famille perçoivent ces absences.

Surtout celle qui est la gardienne des mœurs et traditions au sein de la famille royale. Une source proche de la famille affirme que pour Caroline de Monaco, Charlène s’est exilée pour rester loin de Monaco définitivement. La mère de Charlotte Casiraghi serait persuadée que sa belle-sœur ne reviendra pas et qu’elle a abandonné ses fonctions de princesse. Cette même source confie que Caroline de Monaco confie l’avenir de Monaco entre les mains de Jacques et Gabriella, les jumeaux de Charlène et Albert de Monaco.

Charlène de Monaco et Caroline de Monaco réconciliées grâce au prince Albert


Cependant, un magazine allemand dément la faiblesse du prince Albert. Selon la version allemande de In Touch, le prince Albert aurait réussi à gérer la rivalité entre sa sœur et sa femme. Il aurait même réussi à répartir les fonctions et obligations de ces dernières.

Caroline de Monaco se chargerait de la culture. Pour la princesse Charlène de Monaco, elle est en charge de présenter la principauté à l’échelle internationale.