Charlène de Monaco et le Prince Albert, la vérité sur ce qui fragilisé leur couple ! Et ce serait une sombre affaire de corruption. Ceci pourrait expliquer les longues absences de son épouse, prétextant des ennuis de santé. On vous en dit plus à travers notre article!

Charlène de Monaco et le Prince Albert, la vérité sur ce qui fragilisé leur couple


Cela fait maintenant quatre ans que la crise conjugale entre Charlène de Monaco et Prince Albert aura duré. Une prise de distance, forcée pour certains, initiée par la maman des jumeaux qui n’aurait plus voulu associer son image à celle de la Principauté. Et ceci, suite à une sombre affaire de corruption dans laquelle serait liée son époux, le prince Albert II de Monaco. Ceci pourrait expliquer les longues absences de son épouse, prétextant des ennuis de santé.

Pour le magazine Ici Paris, « Ses absences agitent d’autant plus les langues, que ces derniers temps, Albert est au prise avec une terrible affaire de corruption. » Cette affaire impliquait au départ le milliardaire russe et patron de l’AS Monaco Dimitri Rybolovlev et Yves Bouvier, homme d’affaires suisse. Une affaire qui toucherait aussi les plus hautes affaires de l’Etat, un ancien ministre ayant ayant été cité.

Une sombre affaire de corruption au plus hautes affaires de l’Etat


Déjà fragilisée par son état de santé, Charlène de Monaco n’aurait pas supporté que son époux soit impliqué dans  ce scandale. Celui-ci, malgré son « attachement à une justice indépendante et impartiale », aurait remplacé le juge en charge de cette terrible affaire. Une décisions qui n’a pas manqué de susciter de nombreuses interrogations et soupçons. Selon toujours le magazine Ici Paris, « Il aurait d’autant plus besoin de l’épaule de Charlène, de son soutien. Mais hélas pour lui, au cœur de cette tourmente, le souverain doit se sentir bien seul. »

La maman des jumeaux, actuellement sur le Rocher, aurait préféré se retirer à Roc Agel pour continuer sa convalescence. Certaines rumeurs la disent être en Corse mais aucune confirmation de la part du Palais. Quant à Gabriella et Jacques, ils se porteraient bien contrairement aux rumeurs les disant instables.