La princesse Charlène de Monaco et Louis Ducruet enterrent finalement la hache de guerre. L’harmonie règne après tout au Palais à la suite de plusieurs conflits entre les membres de famille princière. Les informations concernant la réconciliation entre la princesse monégasque et son neveu sortent au grand jour.

Charlène de Monaco et Louis Ducruet enterrent la hache de guerre


Pendant une compétition sportive, la mère de deux enfants profite pour sortir au grand jour après un an. Charlène de Monaco et Louis Ducruet dévoilent une face qui démontre que la hache de guerre demeure enterrée. Des bruits circulent en effet qu’elle rencontre une discorde avec le fils de la princesse Stéphanie de Monaco.

Ce samedi 30 avril, le Prince Albert et la princesse Charlène de Monaco assistent ensemble à une manifestation de sport mécanique. Ils s’exposent donc à la course automobile du Monaco E-Prix avec leurs enfants. Gabriella et Jacques, jumeaux de 7 ans, ainsi, se présentent avec leur parent dans l’évènement. Louis Ducruet, le fils de la princesse Stéphanie de Monaco, se montre également avec la famille du souverain de Monaco.

La famille princière s’affiche vraiment unie donc pendant une cérémonie


La première dame monégasque se montre donc devant le public pour la première fois après son éloignement. Toutefois, la princesse Charlène de Monaco semble encore un peu fragilisée pendant l’évènement. Ça peut provenir sans doute des médicaments qu’elle prend pour venir à bout de sa terrible dépression.

Son apparition avec le fils de Stéphanie de Monaco remet en question certes la rumeur qu’un magazine people dévoile. France Dimanche évoque que les deux individus entretiennent une relation conflictuelle. Charlène de Monaco semble haïr Louis Ducruet à cause d’un acte qu’il entreprend. Il invite dernièrement les enfants ainés du Prince Albert.

Charlène de Monaco enterre la hache de guerre avec Louis Ducruet malgré les conflits alimentés


Le fils de Stéphanie de Monaco sollicite effectivement Jazmin Grace et Alexandre Coste. Ce qui semble réellement énervé la princesse Charlène de Monaco dans le temps. Elle évoque que si elle veut voir ses grands cousins, il ne peut pas consulter les petits. La princesse monégasque se référence en effet à Jacques et Gabriella dont la place à proximité de leur paternel reste vide à l’église.

Le magazine Paris Match parait alimenter que Charlène de Monaco use d’une arme suprême face à l’inertie opposée à ses demandes. Elle démontre certes sa colère et ses petites crises dans le palais en général. D’ailleurs, elle annule également aux dernières minutes ses apparitions en public pour se venger.