La princesse monégasque, Charlène de Monaco a fait une fausse couche, un tragique événement. Des détails concernant ce drame qui la hante refont surface. Un individu dévoile le drame que la femme du Prince Albert subit avec une interrogation livrée à un magazine italien.

Un drame tragique, Charlène de Monaco a fait une fausse couche


La princesse monégasque vient de faire son grand retour au Rocher après une longue absence. Effectivement, la mère de Jacques et Gabrielle dernièrement, a suivi un traitement pour des problèmes de santé loin de Monaco. Charlène de Monaco a fait une fausse couche, ce qui semble un événement tragique pour elle.

Plus précisément, peu de mois avant son départ en Afrique du Sud, la princesse monégasque semble avoir pris du poids. D’autre part, Charlène de Monaco passe du temps seule là-bas. En effet, des images d’elle prise avant son escapade témoigne des informations évoquées. La femme du Prince Albert montre des rondeurs douteuses qui dévoilent une possibilité de grossesse.

La princesse Charlène de Monaco a pris du poids avant son départ


Charlène de Monaco et le Prince Albert se rendent au Noël des Enfants lorsqu’ils immortalisent l’instant. C’était la fin de l’année 2019, un an précédant la crise avec la Covid 19. La mère des jumeaux et épouse du Prince Albert dévoile des kilos en trop sur une photo prise à l’époque.

Le magazine Point de Vue partage la photo de la première dame de Monaco pendant cette semaine de Noël. Cet hebdomadaire dévoile également le retour de cette dernière au Rocher. Charlène de Monaco se rétablit de son épuisement profond, physique et émotionnel, elle fait son grand retour.

La première dame de Monaco a perdu son enfant


Lady Christa Mayrhofer-Dukor révèle la fausse couche de Charlène de Monaco. Le magazine italien Oggi interroge cette dernière sur la situation et livre les informations. C’est, en effet, une cousine très osée de la princesse Grace. Si le tragique événement se confirme, la princesse monégasque n’a pas été la seule à l’avoir subi.

La biographe Sophie Adriansen dévoile cette information dans son ouvrage, Une Américaine à Monaco. Effectivement, la princesse Grace a vécu la même situation en 1967. Cette dernière, en effet, assiste à l’Exposition universelle de Montréal et quelques heures après, elle perd le bébé. C’est à l’hôpital québécois qu’elle apprend qu’aucune grossesse ne peut plus survenir. Donc, la princesse Stéphanie reste la benjamine de la famille en ce temps-là.