Dernièrement, Charlène de Monaco enchaîne les mauvaises publicités depuis qu’elle avait quitté le palais pour se réfugier à l’étranger. Les observateurs reviennent sur le retour de la princesse au rocher après son très long séjour en Afrique du Sud. Ils nous rapportent des détails intéressants que le couple princier essaye de nous cacher à tout prix.

Un détail captivant sur le retour de Charlène de Monaco


Effectivement, ce retour de la princesse avait eu lieu le 8 novembre, après un long séjour en Afrique du Sud.
Certainement, son époux accompagné de ses deux enfants Jacques et Gabriella l’attendait à l’aéroport pour ces retrouvailles tant attendus.
Par la suite, un photographe voulait capturer ce moment de pur bonheur en photo et avait demandé d’enlever les masques.
Cependant, Charlène de Monaco refusait ferment d’enlever son masque même après que son époux le prince Albert lui avait demandé.
Apparemment, la princesse avait quelque chose à dissimuler à l’intérieur de ce masque qu’elle ne veut en aucun cas enlevé.

La raison de ce port de masque


En même temps, on avait relancé un autre détail perturbant sur ce retour de Charlène de Monaco sur le Rocher.
Effectivement, elle ne portait pas son alliance, les médias ne l’avaient pas manqué à cette l’époque là.
Dans ce sens, des bruits de couloirs avaient circulé sur l’annonce d’une séparation définitive du couple avant la fin d’année.
Par ailleurs, le magazine Voici nous rapporte la raison pour laquelle la princesse refusait d’enlever son masque pour la photo.
De plus, la princesse aurait effectué une opération de lifting totalement ratée, selon Pilar Eyre, une journaliste espagnole.

Une chirurgie plastique complètement ratée pour Charlène de Monaco


Apparemment, avant de rentrer sur le Rocher, Charlène de Monaco se trouvait à Dubaï pour une chirurgie plastique.
Cependant, son opération de lifting ne se déroulera pas comme prévu et elle se retrouvera avec un visage totalement défiguré.
De plus, sa famille et le peuple monégasque l’attendait déjà impatiemment qu’elle ne pouvait plus reculer son retour au pays.
Par conséquent, elle n’a pas eu d’autres alternatives que de dissimuler son visage dans ce masque qu’elle devra toujours porter.
En même temps, le prince Albert dément cette affirmation divulguée par le magazine Lecturas lors d’une interview accordée à Paris Match.