Dans l’établissement qui la prend en charge à Zurich, Charlène de Monaco se retrouve hyper protégée, coupée du monde extérieur. En effet, personne n’a le droit de venir la voir durant tout son traitement sous haute surveillance médicale. Notamment, ses belles-sœurs Stéphanie et Caroline de Monaco, et pourtant le prince Albert avait pu réussir à obtenir une visite.

Charlène de Monaco hyper protégée à Zurich


En effet, cette clinique spécialisée pour le traitement contre la dépendance ne plaisante strictement pas avec ces mesures.
Notamment, la patiente restera internée sans aucune visite de ses proches jusqu’à ce que les médecins donnent le feu vert.

Par conséquent, impossible pour Stéphanie et Caroline de Monaco de passer voir Charlène de Monaco hyper protégée à Zurich.
Et pourtant, son époux le prince Albert de Monaco aurait reçu un traitement de faveur, le droit à une visite.

Apparemment, quand il le veut, le papa de Jacques et Gabriella trouve toujours un moyen de parvenir à ses fins.

La visite du prince Albert à Charlène de Monaco


Par la suite, le prince Albert et les enfants s’envolent en jet privée pour la Suisse pour cette visite tant attendue.
Notamment, ils avaient loué une villa à proximité de l’établissement où Charlène de Monaco se retrouve hyper protégée à Zurich.

Apparemment, la famille atterrissait en Suisse de 27 décembre et avait accueilli la nouvelle année en compagnie de la princesse.
Dans ce sens, passer un peu de temps avec son époux et ses jumeaux ont certainement encouragé la princesse.

En effet, le prince se rendait tous les jours à la clinique pour témoigner son soutien à son épouse dépressive.

Son problème d’addiction de , un secret que personne n’ignore


Apparemment, selon les déclarations la princesse se retrouve dans un état d’épuisement total, la raison de son internat en Suisse.

En même temps, tout le monde connaît déjà la dépendance de Charlène de Monaco aux antidouleurs et somnifères depuis longtemps.
Dans ce sens, le magazine Voici nous rapporte que soucieux de l’image de son épouse, le prince avait pris cette décision.

Notamment, de l’envoyer suivre un traitement dans cet établissement spécialisé pour aider les têtes fortunées à surmonter leur addiction.
Certainement, cette situation pourrait expliquer la raison de tout ce grand mystère autour de l’établissement qui s’occupe de la princesse.