La tenue Charlène de Monaco intrigue lors de sa visite avec le Prince Albert de Monaco au Vatican. La princesse s’est affichée tout en noir. Son code vestimentaire a d’ailleurs suscité de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux.

Charlène de Monaco intrigue au Vatican


Mercredi 20 juillet, Charlène de Monaco et son époux le Prince Albert II se rendent au Vatican. À cette occasion, ils ont eu le privilège de rencontrer le Saint-Père, le Pape François pour une audience privée.

D’ailleurs, à l’issue de cette audience avec le souverain poncif du Vatican, le couple princier a visité l’exposition Folon. Cet évènement se déroule jusqu’au 27 aout aux musées du Vatican.

Cependant, ce qui crée polémique sur la toile reste la tenue de la princesse monégasque.

La tenue de Charlène de Monaco critiquée

À cette occasion, Charlène de Monaco est vêtue d’un voile noir. Cependant, en sa qualité de première dame, surtout dont l’État détient comme religion le catholicisme, elle a le privilège du blanc. Pour mémoire, ce privilège lui est accordé en 2016 lors de sa première visite à l’homme d’Église argentin.

Cependant, puisqu’il s’agit d’une visite privée, la mère de Jacques et Gabriella portait du noir. Même si la rencontre se déroule à l’abri des regards, plusieurs photos de leur arrivée au palais apostolique du Vatican se retrouvent dans les magazines people.

Mais sa tenue a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. À titre d’information, l’épouse du Prince Albert fait partie des sept femmes qui bénéficient du privilège du blanc.

Qui sont les sept femmes qui bénéficient du privilège du blanc au Vatican ?

Lorsque les femmes rendent visitent au pape, elles doivent se vêtir de noir. En effet, les femmes membres des délégations officielles doivent porter une longue robe noire et col haut et manche longue.

En effet, la tradition de porter des vêtements sombres devant le souverain pontife est dans le but d’honore sa fonction.

Cependant, une disposition protocolaire autorise sept femmes à s’habiller de blanc. Jusqu’à présent, quatre reines et trois princesses catholiques, épouses de rois bénéficient de ce privilège du blanc. Qui sont –elles ?

Outre Charlène de Monaco, les six autres femmes autorisées à porter du blanc sont la Grande-duchesse Maria Teresa de Luxembourg, la Reine Mathilde de Belgique, la Reine Letizia d’Espagne. C’est également le cas pour la Reine Sofia d’Espagne, la Reine Paola de Belgique et la princesse Marina de Naples.