Charlène de Monaco laisse une chance de plus à son mariage avec Albert de Monaco. Pendant plus de 9 mois d’absence à cause d’une maladie, la princesse est enfin de retour. D’après certaines rumeurs, elle aurait laissé une chance à son couple à cause de son gourou.

Une absence mystérieuse


D’abord elle s’est envolée pour l’Afrique du Sud qui est son pays natal pendant plusieurs mois, mais ensuite après un bref retour, elle repart. Toujours dans un pays loin de Monaco, la princesse s’isole en Suisse. Les théories folles concernant cette absence d’une aussi importante personnalité royale viennent de partout.

Les médias s’enflamment et décrivent des hypothèses autant réelles que tirées par les cheveux. D’abord il y a eu des rumeurs concernant sa maladie, ensuite, ce fut autour de son couple. Ces médias prétendaient des distorsions et des mésententes au sein du couple du prince Albert de Monaco.

Charlène de Monaco laisse une chance à son couple


Alors que le couple royal a dû célébrer leurs 10 ans de mariage au mois de juillet de l’année dernière, aucune célébration n’a eu lieu. C’était à cause de cette absence de Charlène de Monaco pour des raisons de santé. Mais son retour a été plus qu’acclamé, surtout au Grand Prix de Monaco où elle est apparue aux bras de son époux.

Les gestes d’amour, des regards complices et des sourires entendus étaient au rendez-vous. Cela balayait d’un revers de la main les rumeurs concernant une quelconque crise au sein du couple royal. D’autant plus qu’Albert de Monaco, avant le départ de Charlène pour la Suisse avait annoncé que les spéculations autour de son couple étaient fausses.

Le gourou de Charlène de Monaco


Le magazine In Touch persiste à croire que le couple des parents des jumeaux a traversé une situation délicate. Il affirme que si la princesse a redonné une chance à son mariage c’est grâce à son psychothérapeute britannique. Il s’appelle Topes Calland et ses patients le surnommeraient le gourou mental.

Mais ses thérapies ne sont pas pour tout le monde, il les facture 1 200 euros l’heure. Le sortant d’Oxford est surtout le thérapeute des personnalités les plus riches du monde. Son mantra serait : « Clarté, confiance en soi, créativité ».