Charlène de Monaco le cœur brisée suite à des photos publiées après la cérémonie de la Sainte Dévote. En effet, d’après le magazine Gala, elle n’a pas pu caché ses émotions voyant sa famille bien se porter loin d’elle

Charlène de Monaco le cœur brisée : une tristesse profonde s’est emparée d’elle en voyant les photos


Suite à la parution des photos de la cérémonie de la Sainte dévote, Charlène de Monaco n’a pas supporté de voir sa famille y apparaître. Son mari, ses deux jumeaux Gabriella et Jacques et la princesse Caroline de Monaco. Une souffrance immense qu’elle n’a pas pu cacher au fond.

À part eux, il y avait d’autres membres de la famille princière de Monaco qui s’y étaient rendues notamment.
La version allemande du magazine Gala, raconte ce qui s’est passé pendant l’évènement.

L’explication de cette peine intense venant de la princesse de Monaco


Charlène de Monaco le cœur brisée car, c’est difficile de voir que ses enfants se portent à merveille sans elle à leurs côtés. Gabriella et Jacques, ses deux jumeaux, se seraient adaptés à leur séparation. Aucun manque ne s’affichant aux yeux de ses enfants, la douleur à la poitrine de leur mère Charlène de Monaco, s’agrandit de plus.

Avant de mentionner le pourquoi de toute cette émotion, le média allemand rapporte que voir les photos ont fait effondrer Charlène de Monaco.

En appuyant ses dires, l’édition ajoute qu’il était coutume pour eux, Charlène de Monaco et ses enfants, d’être ensemble au feu et de se serrer chaudement pendant les festivités. La princesse s’était habituée à cette coutume qui se faisait toutes les années précédentes avec ses enfants. Malheureusement, au vu de la situation, ils ne pouvaient plus y remédier.

Une annonce de retour en cours après son rétablissement


La version Suisse de 20 minutes a « proclamé » la compagne du prince Albert de Monaco pendant cette célébration. Charlène de Monaco en effet, est en période de rétablissement dans une clinique spécialisée de Zurich.

Andrea Casiraghi, son neveu, a pu être remarqué sur les lieux. Une rumeur circule que le prince souverain de Rocher a donné libre-arbitre à l’héritier Grimaldi de promettre son retour. Toutefois, cette rumeur jouissive reste seulement une rumeur comme tant d’autres.