Charlène de Monaco menacée par une affaire empoisonnée dans le but de déstabilisé le prince Albert de Monaco s’éloigne du Rocher. Dans ce sens, la maman de Jacques et Gabriella reste discrète depuis son retour après un long moment d’absence. En même temps, le prince souverain de Monaco décide de l’envoyer en Corse dans le but d’assurer sa protection.

Charlène de Monaco menacée


En effet, le quotidien italien Corriere del sera rapporte Charlène de Monaco menacée en plus de son état de santé fragilisé.
Dans ce sens, Adel Aktuell associe cette discretion de la première dame monégasque à une sombre affaire des Dossiers du Rocher.

Apparemment, un site internet s’en prend aux proches et à l’entourage du prince souverain de Monaco comme sans avocat.

En même temps, il se sert également de la maladie de la princesse dans le but de déstabiliser le prince.
Notamment, le fils du prince Rainier comme les autres princes de Monaco se retrouve victime des poisons et des complots.

Une affaire empoisonnée l’éloigne du Rocher


En effet, lors d’une déclaration le prince souverain Albert de Monaco qualifie cette stratégie comme une manœuvre de déstabilisation.

Dans ce sens, les complotistes reprochent au prince de mener des reformes afin d’imposer une nouvelle génération de gouvernants en principauté.
En d’autres termes, il veut se débarrasser de la vieille garde dans le but d’apporter l’innovation au sein de la principauté.

En même temps, certaines rumeurs affirment la première dame de Monaco parmi ceux qui concoctent cette manœuvre de déstabilisation.
Apparemment, la maman de Jacques et Gabriella apporte sa contribution dans le but de troubler le prince souverain de Monaco.

Une manœuvre pour déstabiliser le prince


En effet, l’épouse du prince Albert de Monaco suit un traitement dans un établissement spécialisé en Suisse pour surmonter son addiction.
Dans ce sens, l’ancienne nageuse développe une véritable dépendance aux antidouleurs et somnifère qu’elle a du mal à terrasser.

Apparemment, cette affirmation concernant la première dame monégasque dépressive provient du fameux corbeau dans le but d’affecter le prince souverain.

Notamment, son époux se soucie de la sécurité de Charlène de Monaco menacée comme le corbeau risque de s’attaquer à elle.
Par ailleurs, le fils du prince Rainier attend la décision du tribunal à Paris et à Monaco concernant cette affaire.