Suite à sa grave infection ORL, Charlène de Monaco doit subir une troisième opération, celle de la dernière chance qui devra la sortir de cette terrible épreuve.

Victime de problème de santé


Depuis le mois de mai dernier, Charlène de Monaco est restée bloquer en Afrique du Sud. En cause, elle fait face à des problèmes de santé, notamment une grave infection ORL. D’après les dernières informations, le service médical du palais de Monaco surveillerait de très près la situation actuelle de l’épouse du Prince Albert.

Récemment, le magazine Ici Paris a consacré un dossier sur l’état de santé de la princesse monégasque et livre une vérité effroyable. Effectivement, la mère des deux jumeaux est loin de sortir d’affaire. En effet, selon une source proche, ses problèmes de santé s’aggravent.

L’hebdomadaire avait déclaré : « Aujourd’hui, les médecins tentent le tout pour le tout ». Avant de rappeler que l’ancienne nageuse souffre d’une grave infection récidivante touchant les sinus, la gorge et les oreilles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @grimaldisofmonaco

Vraisemblablement, cette infection dont Charlène de Monaco souffre est la conséquence d’une très lourde opération avec « greffe osseuse nécessaire à la pose d’implants dentaires ».

Charlène de Monaco, une opération de dernière chance?


À son arrivée dans le pays ancestral de son adolescence, la femme du prince monégasque a vu son état de santé dégénéré. Effectivement, elle y était sur place pour participer à une campagne anti-braconnage des rhinocéros. Face à la situation, il a été impossible de la rapatrier sur le sol marocain. Et pour cause, « l’ampleur de l’infection qui a touché la sphère ORL, particulièrement sollicitée lors des voyages en avion ».

Ainsi, les médecins spécialistes sud-africains, en relation avec le service médical du palais de Monaco, ont pris une décision radicale, celle de l’opérer une nouvelle fois. En réalité, ce sera la troisième en l’espace de quelques mois. Cette intervention sera-t-elle sa dernière chance de s’en sortir face à cette terrible épreuve ? En tout cas, la princesse Charlène de Monaco avait déclaré qu’il s’agit d’une « Une opération assez lourde ».