C’est en 2020 que l’histoire se déroule, Charlène de Monaco terrorisée, à cause d’un pervers sexuel. Il n’est pas rare qu’elle soit la cible des médias, des internautes et malheureusement, des personnes mal intentionnées aussi. Il s’agirait d’un pervers sexuel, qui a gâché une partie de sa vie de famille.

Une famille passée par de grandes épreuves


Le clan des Grimaldi est tout simplement la famille la plus importante de Monaco. Figurant parmi les familles les plus riches du monde, les jaloux ne sont pas rares. Chaque aspect de leur vie est passé à la loupe. Avec un mari comme Albert de Monaco, Charlène de Monaco ne peut pas passée inaperçue. Il est presque aussi normal qu’elle soit la cible favorite des médias et des rivaux de son mari.

Le clan Grimaldi n’est pas vraiment comme toutes les autres familles où la monarchie règne. Surtout avec les antécédents du prince Albert mais aussi à cause des nombreux décès qui ont déjà eu lieu au sein de la famille. A commencer par la mort de Grace Kelly, la mère de Caroline, Stéphanie et Albert. Ensuite, c’est le mari de Caroline de Monaco qui va succomber au cours d’un accident nautique. Tous ces drames ont affecté la vie de famille à Monaco en général.

Charlène de Monaco terrorisée


En ce qui concerne les épreuves passées, Charlène de Monaco en a également bien vécu. Charlène de Monaco a passé la majeure partie de l’année 2021 loin de sa famille. En effet, elle était obligée de prendre soin d’elle en Afrique du Sud à cause d’une infection ORL. Bien qu’elle soit de retour de son pays natal, elle n’a passé que quelques jours à Monaco.

Un épisode, que la famille royale refuse d’évoquer a été la preuve qu’elle n’allait pas bien. C’est dans la totale discrétion que Charlène de Monaco est partie pour la Suisse, suivre un traitement intensif avec un personnel qualifié. Le secret devrait être gardé et jusqu’à aujourd’hui, personne ne sait avec exactitude ce dont elle a souffert.

Un pervers sexuel attaque le couple princier


Parmi les plus grands traumas de Charlène de Monaco, cela doit bien être ce montage qu’un pervers sexuel avait élaboré. Les photos étaient à caractère pornographique et il avait effectué un collage avec le visage du prince Albert et de la princesse Charlène de Monaco.

Il avait ensuite envoyé cette photo aux sœurs du prince. Jusqu’à maintenant, cela resterait un des traumas de Charlène de Monaco.