La princesse Charlène de Monaco fait souvent les gros titres ces dernières semaines à cause de son état de santé. La femme d’Albert de Monaco ne pèserait désormais que 43 kilos et durant son séjour en Afrique du Sud, elle n’a pu compter sur le soutien de son père. Elle était tellement vulnérable qu’il n’a pas pris de risque.

Quand sa maladie commence à être visible


L’épouse du prince Albert de Monaco ne pèserait désormais que 43 kilos d’après Friezeit Revue. Charlène de Monaco aurait perdu une dizaine de kilos en quelques mois seulement.

Sa véritable maladie n’est pas dévoilée cependant, elle est également atteinte de fatigue. Elle était de retour d’Afrique du Sud quand elle est revenue à Monaco. Hélas, elle n’allait toujours pas bien et a dû être envoyer dans un centre très côté en Suisse.

Le père de Charlène de Monaco absent


Malgré l’état critique de Charlène de Monaco, son père a jugé préférable de s’absenter. Encore toute fragile, l’ancienne nageuse ne pouvait compter sur le soutien de son père. Il s’est exprimé pour la première fois.

Selon Michael Wittstock, elle est d’une extrême fragilité. Il a déclaré qu’il fallait être très prudent. Par-dessus tout, Charlène de Monaco est très vulnérable à cause de toutes ces interventions médicales.

Il a ajouté dans le Friezeit Revue qu’elle était très vulnérable.

Un isolement forcé


Charlène de Monaco est partie à l’étranger pour se soigner. Elle serait dans un établissement en Suisse, où elle serait isolée. Seul le prince Albert de Monaco pourrait lui rendre visite.

Elle y est même complètement séparée de ses enfants. Bien sûr, cela n’enchante en rien la princesse de Monaco surtout après sa longue absence.

Le père de la princesse de Monaco a vivement déclaré qu’ils discutaient beaucoup au téléphone et qu’il parle aussi aux jumeaux.

Le père de Charlène de Monaco a expliqué qu’ils avaient une excellente relation.