Charlène de Monaco assiste à une course automobile aux côtés de son mari et de ses enfants. Pourtant, elle affiche un visage triste.

Le grand retour de Charlène de Monaco

Absente depuis quelques mois, Charlène de Monaco confirme son grand retour en assistant à une course automobile. Il s’agit de la compétition de Monaco E-prix. Par ailleurs, pendant cet événement, elle a été accompagnée par le prince Albert et de leurs jumeaux.

La princesse de Monaco a l’air de prendre son rôle très à cœur malgré la mine triste et désespérée qu’elle affiche. Si bien qu’elle a remis la coupe au vainqueur plus sublime que jamais. Pourtant, les rumeurs ont raconté qu’elle était défigurée par la chirurgie esthétique.

Un geste qui en dit long

Pendant cet événement, Charlène de Monaco semblait très distante de son mari. Alors qu’elle a câliné sa petite Gabriella à plusieurs reprises. Cette attitude est compréhensible selon la Judy James.

En effet, l’experte en langage corporel a été interrogée par Daily Mail. Elle affirme que la femme du prince de Monaco vient à peine de se remettre d’une dépression émotionnelle. D’où le besoin d’un rapprochement physique avec sa fille. Et cela est nécessaire, car elle a été isolée du reste de sa famille pendant un certain temps.

Un comportement qui la trahit

La spécialiste a été intriguée par un geste de Charlène de Monaco pendant la course. En effet, cette dernière s’est affichée avec sa bague de fiançailles. Pourtant elle ne la porte presque jamais. De plus, elle ne cesse de la montrer en prenant sa fille dans ses bras et en croisant ses bras sur sa poitrine.

Vis-à-vis de ce comportement, Judy James s’interroge. En effet, pourquoi porter cette bague si la relation entre les deux souverains monégasque ne pas au top de sa forme. La spécialiste insiste que c’est une façon de projeter l’image d’une mère de famille, d’une épouse et une mère qui protège ses enfants. Mais son expression douloureuse la trahit.