Pendant son internat dans l’établissement spécialisé en Suisse, Charlène de Monaco serait la victime d’une sorcière. En effet, la princesse monégasque a pu se débarrasser d’un mauvais sortilège. Ce sort se trouvait à l’origine de son éloignement avec sa famille.

Les maladies de Charlène de Monaco

Après une hospitalisation conséquente au niveau de l’ORL, Charlène de Monaco était resté bloquer plusieurs mois en Afrique de Sud. À peine de retour au Rocher, la mère de Jacques et de Gabriella est transférée dans une clinique spécialisée en Suisse.

De ce fait, elle est soignée pour des fatigues physiques et psychiques depuis plusieurs mois. À cet effet, elle continue sa convalescence dans le calme et la sérénité loin des pressions médiatiques. Cette situation l’a contraint de rester loin de sa famille et de ses obligations royales.

Charlène de Monaco victime de sorcière

En plus d’être atteinte d’une dépression, Charlène de Monaco est devenue victime de sorcellerie. L’épouse du Prince Albert de Monaco est internée depuis plusieurs mois dans une clinique privée basée à Zurich en Suisse. Ainsi, l’accès à ses appartements est devenu très restreint, voire très strict.
Charlène de Monaco victime de sorcière était obligé de rester loin de sa famille et de ses proches. Paris Match et le magazine Oggi auraient diffusé l’identité de la présumée sorcière avec une photo à l’appui. De ce fait, Charlène de Monaco restait sous l’emprise de « Dawn Mary Earl, une sainte sud-africaine ». D’ailleurs, l’ancienne nageuse professionnelle avait partagé son adoration pour la numérologie avec le prophétesse. Elle se présentait également comme sa conseillère depuis l’année 2016.

Albert de Monaco entre en action

Charlène de Monaco victime de sorcière, Albert de Monaco s’est riposté. Le prince souverain aurait déployé des efforts pour écarter le gourou de son épouse. En effet, des rumeurs se sont propagées que la contrariété de la princesse se trouvait en rapport avec la sorcellerie et le vaudou.

Par conséquent, le souverain de Monaco entreprendra les solutions nécessaires afin de sauver son couple, affirmait le magazine Public. Ainsi, il pourrait se débarrasser de ce prosélyte de numérologie qui ensorcelle Charlène de Monaco. Comme Paris Match le relatait en 2020, cette prophétesse lui avait conseillé de se fier aux astres. Mais également, la sorcière lui aurait suggéré qu’un proche informaticien deviendrait le graphiste officiel royal.