Pour sauver leur mariage, Charlène et Albert de Monaco ont eu recours à l’aide d’un thérapeute. En effet, ce spécialiste conseille le couple princier afin qu’ils puissent surmonter les conséquences de l’absence de la princesse monégasque.

Charlène et Albert de Monaco font appel à un thérapeute

L’année dernière était une année difficile pour Charlène et Albert de Monaco. En effet, la princesse monégasque est contrainte de quitter sa famille pour se soigner d’un épuisement physique et moral. Elle poursuit son traitement dans une clinique spécialisée basée en Suisse.

D’ailleurs, pour surmonter la crise durant ses plusieurs mois d’absence, le couple princier nécessite l’aide d’un thérapeute conjugal. Cette spécialiste aurait pour but de sauver le mariage de Charlène et d’Albert de Monaco.

Dans son article, le magazine In Touch révèle l’identité de cette « guérisseur ».

Un gourou mental pour sauver le couple princier

Charlène et Albert de Monaco nécessitent l’aide d’un spécialiste pour surmonter leur crise conjugale. Il s’agit de Topes Calland. Ce spécialiste de 37 ans sort de l’université d’Oxford. Il se fait également appeler « super tuteur » ou « gourou mental ».

Pour bénéficier de ses services, les parents de Jacques et Gabriella déboursent la somme de 1 200 euros par heure. Apparemment, la première dame monégasque se rend souvent en Suisse pour suivre sa thérapie.

Il confie lors d’une interview que son mantra se base sur la « Clarté, confiance en soi et créativité ». Ce qui conclut que Charlène et Albert de Monaco ont l’obligation d’être clairs sur ce qu’ils veulent. Sa méthode consiste également à aider le couple à avoir confiance en eux et de trouver un moyen pour y parvenir.

L’avis du Prince Albert II

De son côté, le Prince Albert de Monaco réitère que son couple ne traverse aucune crise conjugale. À plusieurs reprises, le souverain éclaircit la situation sur l’absence de son épouse. Surtout durant son long séjour en Afrique du Sud.

Lors de son entretien avec la presse people « Point de vue », il confirme que son épouse lui manque tellement. De ce fait, le fils du prince Rainier III souligne que ces diverses rumeurs deviennent blessantes et dérangeantes. Et cela que ce soit pour son épouse, pour lui et pour la principauté.

Par conséquent, il appelle les journalistes à respecter sa famille et d’arrêter de divulguer de fausses informations concernant son couple.