Charlène et Albert de Monaco unis ont rejoints leurs jumeaux, Gabriella et Jacques, pour la rentrée scolaire du 05 septembre. Pour cet événement important pour les héritiers du trône monégasque, la famille opte pour un look classique mais efficace. Une experte en langage corporel analyse les réactions du prince et de son épouse lors d’une sortie du weekend dernier.

La rentrée scolaire des jumeaux


Quelques jours avant la rentrée scolaire, Jacques et Gabriella étaient vêtus d’un imprimé floral bleu combiné au bleu de la veste de leur père. Une experte en langage corporel avait analysé leur sortie du week-end et elle a remarqué que les sourires d’Albert et de Charlène paraissent un peu forcés plutôt que détendus.

Notamment, essayant d’afficher des sourires symétriques de la bouche et des yeux pour justifier une bonne humeur authentique. Apparemment, Charlène et Albert de Monaco unis veulent à tout prix balayer les rumeurs affirmant une crise conjugale.

Charlène et Albert de Monaco unis


Ensuite, Charlène et Albert de Monaco unis affrontent des suggestions sous-jacentes de tension qui résultent des secrets entre eux.

Par conséquent, Charlène tient ses bras près des côtés de son torse avec les coudes rentrés. Cela ressemble à un geste d’autoprotection. Le prince Albert et sa chère épouse n’ont pas passé un agréable moment durant cette sortie.

Cette sortie pour la rentrée scolaire a en tout cas créé de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

L’avis d’une experte en langage


En effet, les parents de Jacques et Gabriella reçoivent plusieurs critiques sur les réseaux sociaux. Quelques fictions ont été annoncées par l’experte en langage corporel se basant sur leurs gestes.

Cependant, la nouvelle unité affichée par le couple princier de Monaco ne parvient pas à bloquer les rumeurs qui circulent sur les réseaux. Gabriella, Jacques et Charlène se retrouvent contraints d’affronter Monaco à nouveau. La première dame monégasque semble parvenir à se réadapter à cet univers, elle a retrouvé la santé, le sourire et surtout la sérénité sur le Rocher.

Charlène de Monaco semble si belle à l’occasion du pique-nique traditionnel monégasque selon les propos de Judi James, l’experte en langage corporel.