Charlotte Casiraghi emballée par Gad Elmaleh l’apprécie pour son humour et également sa musique au début de leur histoire. Dans ce sens, le roi du stand-up parvient à séduire la mère de son second fils d’une manière pas évidente. Apparemment, le fait de savoir comment faire rigoler les gens ne se représente pas forcément un atout de séduction auprès des autres filles.

Charlotte Casiraghi emballée par Gad Elmaleh


En effet, le roi du Stand-up livre quelques confidences à propos de sa relation avec l’héritière monégasque quelques années plus tôt.

Dans ce sens, la famille princière de Monaco dispose de « la chose la précieuse au monde : l’humour ».
Apparemment, le célèbre humoriste français mise sur deux cartes pour séduire les filles : les blagues et la musique.

Notamment, même si les autres filles n’apprécient pas cette approche, Charlotte Casiraghi emballée par Gad Elmaleh semble totalement séduite.
Par ailleurs, le papa de Raphaël confie que l’humour ne l’a pas aidé pour séduire, surtout pendant sa scolarité.

Séduire par l’humour


En effet, Gad Elmaleh très timide avec les filles préfère capter l’attention de la classe par son humour à l’époque.
Dans ce sens, il espère pouvoir s’intégrer et se faire des amis en faisant rire toute la classe.

Apparemment, le célèbre humoriste estime qu’il fallait démontrer ses performances pour que les autres puissent l’apprécier à sa juste valeur.
Et pourtant, l’humour ne semble marcher qu’avec Charlotte Casiraghi emballée par Gad Elmaleh comme il reste célibataire après leur séparation.

Néanmoins, il a été repéré à de nombreuses reprises avec des bombes dont une top espagnole qui s’appelle Lena.

Les confidences du roi du stand-up


En effet, pour les filles qui lui plaisait à l’époque, il était juste le clown de la classe.

Par conséquent, personne ne veut sortir avec le clown de la classe, et il se retrouve tout seul.
Dans ce sens, les petites filles préfèrent s’intéresser à celui qui se montre mystérieux et même ténébreux.

Par la suite, l’animateur de Paradox, David Laroche lui demande s’il avait déjà essayé de jouer les ténébreux.
Apparemment, Gad Elmaleh répond sans hésiter que c’était un échec total, « elles riaient encore plus ».