Le jour de leur mariage, Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam ont invité une célébrité qui aurait dû mettre de l’ambiance. Au grand regret des tourtereaux, ledit comédien plombe l’ambiance, sans vraiment faire exprès. L’humour choisit souvent le public pour l’apprécier.

Un fort caractère sur tous les plans


Gérard Depardieu, l’ancien compagnon de la mère de Dimitri Rassam est la personnalité convié au mariage de la fille de Caroline de Monaco. Assez critiqué par son attitude sur le tournage de son dernier film, Umami No Tabi, il en surprend encore certains. L’acteur aurait eu des différends avec les producteurs, selon Pierre Richard qui lui donne la réplique dans le long-métrage.

En mi-juillet à l’île d’Oléron, l’ex compagnon de la mère de Dimitri se serait fâché contre les producteurs durant le tournage. A ce qu’il paraît, il se serait énervé car ils lui ont proposé du jus et de l’eau au lieu du vin de la production locale.

Une attitude choquante qui refroidit les gens


« Oh mais qu’est-ce qu’ils font là, oh abrutis! », voilà comment il aurait traité des producteurs selon Pierre Richard. Dimitri Rassam s’exprime pourtant dans une interview avec le magazine Elle, quelques confidences sur sa relation avec le comédien qui fut, pendant une dizaine d’années, son tuteur.

Le mari de Charlotte Casiraghi déclare : « J’étais un peu autiste quand j’étais jeune, Gérard m’a apporté la folie qui me manquait (…) C’est un ogre qui a bouleversé ma vie en bien. Je serais sans doute devenu un petit con si je ne l’avais pas rencontré ». A cette époque, Dimitri Rassam avait été testé positif au covid-19.

Un mariage princier à Monaco


Le couple s’est uni religieusement le samedi 29 juin 2019, un mois après leur mariage civile qui s’était déroulé à Monaco. La cérémonie a eu lieu dans un cadre intime à Saint-Rémy-de-Provence. Le palais de Monaco a diffusé quelques images de ce moment précieux.

Le magazine People rappelle que la fille de la princesse Caroline de Monaco et le producteur ont échangé leurs vœux à l’abbaye Sainte-Marie de Pierredon. Charlotte Casiraghi était habillée d’une robe blanche signée Giambattista Valli. Parmi les invités, peu nombreux, se comptaient essentiellement les membres de la famille Grimaldi.