Pendant que Dimitri Rassam célèbre avec le réalisateur de son nouveau projet, Charlotte Casiraghi seule et heureuse ne semble pas s’ennuyer. Dans ce sens, la comédienne Lyna Khoudri révèle cette petite fête improvisée en partageant une photo sur les réseaux sociaux. En même temps, les parents du petit Balthazar ne traversent pas une crise conjugale comme certaines rumeurs le prétendent.

Révélation de Lyna Khoudri


En effet, Lyna Khoudri poste une photo de deux coupes de champagne sur son compte Instagram qui attire l’attention.
Notamment, l’actrice qui reçoit le César du meilleur espoir féminin en 2020 dévoile une fête à 8 h 30 du matin.

Dans ce sens, celle qui interprète le personnage de Papicha à l’époque partage également la raison de cette célébration improvisée.
Apparemment, pour marquer le troisième mois de collaboration dans le cadre du tournage des deux longs-métrages Les trois mousquetaires.

Autrement dit, l’époux de Charlotte Casiraghi seule et heureuse lève son verre pour Les trois mousquetaires D’Artagnan et Milady.

Loin de Dimitri Rassam


En effet, le papa du petit Balthazar collabore avec Eva Green qui interprète le personnage de Milady dans le premier volet.
Dans ce sens, Vincent Cassel endosse le rôle d’Athos, Romain Duris celui d’Aramis et Pio Marmaï va interpréter Porthos.

En même temps, pour le second volet de Les trois mousquetaires le rôle D’Artagnan revient à François Civil.
Mais encore, Lyna Khoudri qui dévoile la fête improvisée sur les réseaux va jouer le rôle de Constance Bonacieux.

Par ailleurs, le magazine Public rapportant Charlotte Casiraghi seule et heureuse balaye la crise conjugale évoquée par Voici l’année dernière.

Charlotte Casiraghi seule et heureuse


En effet, la publication affirme que les parents de Balthazar « se croisent plus qu’ils ne vivent ensemble ».

Dans ce sens, la princesse Charlotte Casiraghi décide de se reconstruire seule et semble bien s’en sortir dans son quotidien.
Apparemment, celle qui partage la vie de Dimitri Dimitri Rassam peut briller sans « un homme pour la porter ».

En même temps, nous n’en attendons pas moins de celle qui place à la lettre E les mots « Être libre ».
Notamment, dans son abécédaire pour Madame Figaro dans lequel elle expose cette philosophie de vie qu’elle adopte pour son bonheur.