Charlotte Casiraghi visée par un pervers sexuel comme les autres filles de la famille princière de Monaco reçoit des mails obscènes. Dans ce sens, l’avocat de la famille princière monégasque livre des révélations inquiétantes durant sa plaidoirie. En même temps, les enquêteurs parviennent à arrêter et condamner le suspect en cyber criminalité dans la capitale du Piémont.

Charlotte Casiraghi visée par un pervers sexuel


En effet, Charlotte Casiraghi visée par un pervers sexuel se retrouve pétrifiée par l’angoisse pendant plusieurs mois.

Dans ce sens, le magazine France Dimanche revient sur ce sombre épisode qui terrorise la famille princière monégasque.
Apparemment, un Italien d’une quarantaine d’années se retrouve condamné à une peine de six mois de prison ferme pour cette affaire.

En même temps, il doit payer une amende de 27 000 euros  pour les insultes à caractère sexuel et les violences.
Notamment, cette situation dégradante, humiliante et offensante entraine un traumatisme psychique pour les victimes qui ne s’effacera pas de leur esprit.

Révélations inquiétantes


En effet, les dégoûts, les hontes et les tristesses profondes de Charlotte Casiraghi visée par un pervers sexuel perdurent.

Dans ce sens, Maitre Alain Toucas l’avocat de la famille princière souligne cet impact dans le cadre de sa plaidoirie.
Apparemment, le magazine France Dimanche reprend les propos de l’avocat dans son dossier concernant cette affaire.

Notamment, l’italien d’une quarantaine d’années colle le visage de ses victimes sur des images à caractère pornographique.
Par la suite, la famille princière de Monaco décide de porter plainte auprès du président du tribunal, Jérôme Fougeras Lavergnolle.

Des mails obscènes


En effet, ce pervers sexuel dispose de plus de quatre mille fichiers répertoriés dans son ordinateur, provoquant sa condamnation.

Dans ce sens, cet homme dont nous ignorons l’identité apparaît comme un habitué des montages d’images photographiques.
Par conséquent, le Palais princier de Monaco redoute que ce cybercriminel décide de s’en prendre à Jacques et Gabriella.

En même temps, ils craignent des pièges tendus aux nièces du prince, Charlotte Casiraghi, Pauline Ducruet, Alexandra de Hanovre ou Camille Gottlieb.
Apparemment, les femmes de la famille princière de Monaco se retrouvent presque toutes visées par ses mails obscènes.