Un décret paru publiquement le dimanche 11 décembre apporte de nombreuses précisions par rapport au chèque énergie exceptionnel. Son paiement est prévu vers la fin de ce mois. 12 millions de ménages seront les bénéficiaires.

Les informations complètes sur le chèque énergie exceptionnel


La situation en Europe devient critique sur le plan énergie. En effet, depuis le début de cette année, on peut observer une forte hausse du prix de l’énergie. Cette augmentation s’explique par la pandémie ainsi que de la guerre en Ukraine.

De ce fait, la situation va devenir encore plus préoccupante dans les jours et les mois à venir. En d’autres termes, la facture d’énergie, déjà élevée, connaitra encore une hausse considérable. La situation nécessite donc des mesures d’urgence.

Justement, c’est la raison de la mise en place du chèque énergie exceptionnel. Le montant serait de 100 à 200 euros pour les foyers les plus modestes.

Les bénéficiaires de coup de pouce


Pour mémoire, le chèque énergie classique existe depuis 2018. Cette aide nominative a pour objectif de venir en aides aux foyers les plus modestes.

Ce chèque est destiné à payer les factures d’énergie que ce soit des factures d’électricité, de gaz, de bois ou même de fioul.

De surcroit, elle peut également servir pour financer des travaux de rénovation énergétique. En tout, les bénéficiaires de cette aide comptent plus de 5,8 millions de foyers français.

Vu le contexte actuel, l’État a pris la décision d’instaurer une nouvelle aide. Il s’agit du chèque énergie exceptionnel toujours pour les foyers les plus modestes. De ce fait, un décret a été publié ce dimanche 11 décembre sur tout ce qu’il faut savoir sur cette aide.

Ainsi, ce décret sera appliqué dès le 12 décembre 2022. Aussi, ce chèque énergie exceptionnel au titre de 2022 est destiné à 12 millions de ménages. Il sera versé automatiquement aux bénéficiaires à compter de la fin du mois de décembre.

Le montant de cette aide


Le montant de ce chèque énergie exceptionnel dépend du revenu fiscal des bénéficiaires. Premièrement, ceux qui ont un revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation moins de 10 800 euros, l’aide sera de 200 euros.

Ensuite, 100 euros est le chèque pour les ménages ayant un revenu fiscal de référence annuel par unité de consommation entre 10 800 et 17 400 euros.

Selon le décret, l’envoi de ce chèque se fera sur une période de huit semaines. Le chèque est valable jusqu’au 31 mars 2024.