Nous allons vous indiquer dans cet article les conditions à remplir pour pouvoir bénéficier des allocations chômage. Dans ce sens, le Parlement a définitivement adopté le projet de loi relatif à l’assurance d’inactivité le jeudi 17 novembre. Apparemment, pour toucher cette allocation d’aide au retour à l’emploi vous devez impérativement remplir les trois conditions citées plus bas.

Avoir travaillé durant une certaine durée avant le chômage


En effet, pour pouvoir bénéficier des allocations chômage, vous devez avoir été salarié au moins six mois soit 130 jours.

Notamment, pour les moins de 53 ans, il faut compter au minimum 910 heures effectuées au cours des deux dernières années.
Apparemment, la période d’affiliation diffère pour les 53 ans et plus, six mois travaillés au cours des trois dernières années.

Dans ce sens, l’Unedic affirme que cette condition peut être remplie avec un ou plusieurs contrats, chez différents employeurs.
De plus, « certaines démissions, justifiées par des impératifs professionnels ou familiaux, peuvent être considérées comme légitimes ».

Une perte d’emploi involontaire


Par la suite, pour prétendre aux allocations d’aide au retour à l’emploi il faut impérativement avoir perdu son emploi involontairement.

Notamment, pour le cas d’un licenciement tout motif confondu, d’une fin de mission d’intérim ou simplement d’une fin de CDD.
Dans ce sens, une rupture anticipée à l’initiative de l’employeur ou provenant d’un accord commun reste également valable pour en bénéficier.

Cependant, l’abandon de poste qui se retrouve assimilé à une démission ne vous permettra pas de toucher ces allocations.
Autrement dit, un travailleur qui renonce de son plein gré à son poste ne pourra pas bénéficier des allocations chômage.

S’inscrire à Pôle emploi


Pour terminer, vous devez impérativement vous inscrire à Pôle emploi dans les douze mois suivant la fin de votre contrat.

Dans ce sens, vous devez également résider sur le territoire national pour pouvoir vous inscrire sur le site internet dédié.
En même temps, vous devez rechercher activement un emploi, vous présenter aux rendez-vous et accepter les propositions de formation.

Autrement dit, vous ne pourrez pas toucher d’indemnisation si vous partez vous installer à l’étranger au-delà d’une certaine durée.
Par ailleurs, n’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de Pôle emploi pour plus d’informations selon votre situation personnelle.