Actuellement, Claire Chazal serait tombée du haut après avoir été lâchée par Brigitte Macron. Pourtant, il y a peu de temps, la journaliste semblait être très proche de la première dame.

Claire Chazal lâchée par Brigitte Macron

Torpillée actuellement par Pierre Lescure, Claire Chazal semble être au bout du rouleau. En effet, c’est l’ancien patron de Canal Plus qui prend sa place sur France 2, ce qui est un vrai coup dur pour la journaliste. Pourtant, elle ne pourrait plus compter sur le soutien de Brigitte Macron avec laquelle une distance se serait formée.

D’après Challenges, l’an dernier, Claire Chazal n’avait pas hésité à solliciter l’appui de Brigitte Macron pour poser sa candidature au ministère de la Culture. A cette époque, elle aurait envisagé de remplacer Franck Riester. Ainsi, selon « Le Canard Enchainé », elle aurait demandé l’aide de son ami Marc-Olivier Fogiel, actuel directeur général de BFM TV. Elle souhaitait qu’il appuie sa candidature en cas de départ de Franck Riester, l’actuel ministre. D’ailleurs, il faut souligner que Fogiel est également une personne très proche de la première dame.

La journaliste en détresse, fracassée par son rival

Cette fois, après son éviction de France Télévisions et son remplacement par Pierre Lescure, Claire Chazal ne saurait plus vers où se tourner. De plus, elle ne pouvait plus appeler Brigitte Macron ou Fogiel en renfort.

Par ailleurs, Pierre Lescure, qui présentera Beau geste, avec Virginie Efira comme invitée, a fracassé la journaliste dans « Le Parisien ». Selon ses propos, il comprend qu’elle soit amère face à la situation. Néanmoins, sa campagne était quand même un peu excessive. Apparemment, au départ, il ne savait même pas si son émission serait sur France 2, France 3 ou France 5. Pourtant il a été accusé par de nombreuses personnes. Autrement dit, il est tenu responsable d’un évènement qui ne dépendait pas de lui.

Ainsi, de son point de vue, le fait que l’éviction de Claire Chazal soit devenue une grande cause nationale était un peu exagéré. Pourtant, dans son cas, elle n’a dit ni bonjour ni merci à Laurent Goumarre qu’elle avait elle-même remplacé il y a des années.