Dernièrement, le père du fils de Claire Chazal se retrouve accusé de viol. Effectivement, le parquet de Nanterre a ouvert une enquête préliminaire pour « viols » contre Patrick Poivre d’Arvor. Vraisemblablement, c’est Florence Porcel qui est la plaignante pour des faits qui s’est passée entre « 2004 et 2009 ».

Patrick Poivre d’Arvor, accusé a tord


À cette époque, une jeune femme était fascinée des talents d’écriture du présentateur du JT de 20 h de TF1. Ainsi, elle a voulu le rencontrer. Chose qui s’est faite dans les locaux de la chaîne de télévision sur invitation du journaliste. Mais la suite de l’histoire ne reflète pas le bon côté du journaliste. Toutefois, il a démenti l’accusation qu’il affirme comme « absurde et mensongère ». Vraisemblablement, l’avocat de PPDA a communiqué que son client portera aussi plainte contre l’écrivaine pour « dénonciation calomnieuse ». Ses proches n’ont pas eu vent de cet incident, ni même ses employeurs. Ni même son ex-femme Claire Chazal qui a partagé sa vie durant des années et avec qui il a eu un fils. D’après le podcast du Parisien, Code Source, Benoît Daragon, journaliste, aurait abordé la direction de TF1 pour en savoir plus. Néanmoins, elle avait l’air vraiment surprise à propos de cette histoire.

Les confidences de Claire Chazal sur son ex-compagnon


« J’ai contacté les anciens dirigeants de TF1 (…) et l’ancienne direction de TF1 à l’air de tomber des nues en découvrant cette histoire. À l’époque des faits, Patrick Poivre d’Arvor employait un bureau un peu à l’écart. C’était dans une zone un peu plus discrète », souligne Benoît Daragon. Ce dernier avait pourtant remarqué quelque chose d’étrange.

« Après on peut s’étonner qu’ils n’aient pas vu ce défilé de jeunes femmes. Qu’ils n’en aient pas été témoins, ça pour le coup, c’est moins convaincant », dénonce-t-il. Vraisemblablement, Claire Chazal est la mère du fils de PPDA, François, né en 1995. Actuellement, cette ancienne journaliste de TF1 est désormais animatrice de l’émission Passage des arts sur France 5. Effectivement, elle avait évoqué sa relation « chaotique, mais tellement enrichissante » avec Patrick Poivre d’Arvor auprès de Paris Match. « Il m’a aidée, il m’a appris plein de choses. C’était mon modèle à moi. Professionnellement, on était en total synchronisme. Il avait tant de facilité…, Il était moins travailleur que moi, plus provocateur , il n’avait peur de rien, il savait prendre ses distances face au convive… Pour moi, il a commandé cette profession », déclare-t-elle.