Récemment, Clémentine Célarié a été conviée sur l’émission « On est en direct » sur France 2. Durant son passage, elle a rappelé l’importance de la liberté d’expression, notamment dans le monde culturel.

Clémentine Célarié évoque la liberté d’expression dans « On est en direct »


Le samedi 20 février, Clémentine Célarié était la convive de Laurent Ruquier dans l’émission « On est en direct ». La comédienne était entre autres aux côtés du réalisateur Michel Hazanavicius et du chanteur Jérémy Frérot. Actuellement, elle est en pleine promotion de la série Police de Caractères. Un film où elle occupe le rôle principal et qui était diffusé le 27 février sur France 3. Durant son passage sur le plateau de l’émission, Clémentine Célarié a décidé de dire les fonds de sa pensée. Mais surtout, elle a voulu rappeler l’importance de la liberté d’expression.

Le même jour, le réalisateur Michel Hazanavicius était également convié dans le programme. Pour sa part, il a parlé de son dernier ouvrage « La Classe américaine » qui était sorti en mai 2020. Laurent Ruquier l’a questionné sur son premier long-métrage qui datait de 1993. L’animateur lui a notamment demandé s’il utilisait les mêmes vannes qu’à l’époque. Et la réponse du réalisateur était un « non » catégorique. Il a alors expliqué : « Vous faites des vannes dans un contexte : l’époque a extrêmement changé, pour le mieux, sur beaucoup de sujets ». Avant de poursuivre que l’humour « bouge aussi avec ».

« Je ne me sens pas libre de dire certaines choses »


Mais pour sa part, Clémentine Célarié avait expliqué dans « On est en direct » qu’il faut désormais « reconquérir la liberté de parole. Il faut être tous responsables ». La comédienne a ensuite déploré : « je ne me sens pas libre du tout, de dire certaines choses. Mais c’est grave ». Mais finalement, elle reste optimiste en ce qui concerne le 7e art. L’actrice de 63 ans avait conclu : « Il y a quand même une liberté, je trouve, dans la fiction, heureusement. Mais il faut, nous reconquérir notre liberté de parole ». Visiblement, elle continue avec son franc-parler quand elle est sur les plateaux télévisés.