Ces derniers temps, les fans de l’équipe de France ont souligné un comportement inapproprié du frère d’Antoine Griezmann envers Karim Benzema sur les réseaux sociaux. Sans le vouloir, il aurait mis la rancune de sa famille en évidence. Ainsi, entre les deux parties, la situation serait encore loin de se calmer.

Comportement inapproprié du frère d’Antoine Griezmann

Le malentendu entre Karim Benzema et Hugo Lloris ferait aujourd’hui partie de l’histoire ancienne. En effet, tout serait rentré dans l’ordre et les deux joueurs s’entendent de nouveau à merveille. C’est en tout cas ce qu’affirme l’ancien agent du Ballon d’or. En revanche, ce ne serait pas du tout le cas avec la famille Griezmann, et notamment le frère de l’attaquant, Théo Griezmann.

Selon les internautes, ce dernier n’hésite jamais à laisser des appréciations sur les publications des joueurs de l’équipe de France. Ainsi, il serait très actif sur les réseaux sociaux. Pourtant, depuis un certain temps, il ne réagirait plus à celles du compagnon de Jordan Ozuna. En fait, ce serait à cause de la rancune qu’il porte envers Karim Benzema.

Ce comportement de Théo Grizemann a suffi à confirmer les dissensions entre les Griezmann et Benzema pour les fans de ce dernier. Ainsi, leur discorde serait toujours d’actualité. D’ailleurs, ce serait même évident vu que le frère de d’Antoine réagit aux publications de Giroud et Mbappé et non à celles de son ancien ami. Il s’agirait de la preuve que son clan déteste et jalouse le ballon d’or.

Réconciliation entre Hugo Lloris et Karim Benzema

Pour le cas d’Hugo Lloris, il a tenu à remettre les choses à leur place. C’est pourquoi, dans les colonnes de l’Equipe, il a assuré qu’il n’avait vraiment rien contre Karim Benzema. En fait, il a même avoué qu’il aurait voulu le voir évoluer en équipe de France. Dans tous les cas, cette initiative a été saluée et a été très bien reçue par le principal intéressé.

Cependant, il a quand même essuyé quelques critiques selon lesquelles il aurait dû rétablir certaines vérités plus tôt en tant que capitaine. Apparemment, il aurait dû suivre l’exemple d’Aurélien Tchouaméni.