L’absence de compteur Linky désormais obligatoire en 2023 pourrait vous contraindre à payer des frais supplémentaires. Dans ce sens, les clients non équipés du compteur Linky devront déclarer leur consommation eux-mêmes à partir de ce mois de janvier. Notamment, nous allons vous indiquer dans cet article quelle somme vous allez devoir payer si vous ne disposez pas d’un compteur Linky.

Compteur Linky obligatoire en 2023


En effet, Enedis compte plus de 36 millions de compteurs Linky installés en France au moment où l’on parle. Dans ce sens, ce petit boîtier vert peut agir directement sur la consommation d’électricité. Apparemment, grâce à ce compteur Linky désormais obligatoire en 2023, les usagers peuvent directement obtenir de nombreuses informations. Notamment, par rapport à la consommation d’électricité par heure, par jour et par mois.

En même temps, les clients de Enedis qui disposent d’un compteur Linky peuvent comparer la consommation avec des périodes passées. De plus, ce petit boîtier vert peut également leur indiquer les pics de consommation. Mais encore, une comparaison de leur consommation par rapport à celle des foyers du même type. En d’autres termes, un autre foyer avec les mêmes caractéristiques de puissance. Apparemment, connaitre ces informations va vous aider à contrôler votre consommation dans le but d’économiser de l’argent face à la hausse de prix. Notamment, chaque foyer subit les conséquences de la crise énergétique sur les factures à payer tous les mois.

Les opposants vont devoir payer cher


En effet, les 3,8 millions de foyers restants vont devoir se procurer le compteur Linky désormais obligatoire en 2023. Dans ce sens, ils vont devoir se munir de ce petit boîtier vert pour éviter de payer cher. Apparemment, ces opposants risquent gros depuis le 1er janvier 2023. Notamment, les clients pouvaient refuser l’installation de ce dispositif en écrivant une lettre recommandée à Enedis jusqu’en 2021. Cependant, les compteurs Linky s’imposent au sein de chaque foyer depuis le début de l’année. Mais encore, les réfractaires peuvent se voir ajouter des frais supplémentaires, une situation compromettante qu’il vaudrait mieux éviter autant que possible.

Apparemment, les 10% de foyers pas encore équipés d’un compteur électrique Linky doivent transmettre leur index de consommation eux-mêmes. Dans ce sens, s’ils ne le font pas, ils se retrouvent facturés de 8,30 euros supplémentaires tous les deux mois. En même temps, il s’agit juste d’une solution provisoire valable pendant une durée de deux ans. Par la suite, les frais de relevés seront obligatoires à partir du 1er janvier 2025. Notamment, ces frais supplémentaires seront appliqués jusqu’à la pose du compteur, selon les explications du régulateur.