Le décès de Johnny Hallyday a fait couler beaucoup d’encre. Pour la famille, c’est devenu une source de conflit qui a totalement décimé le clan. Pour cause : les descendants du Taulier ont dus administrer la succession de l’héritage de ce dernier. Une situation qui n’est pas du tout facile pour ces derniers.

Alors qu’on pensait que la situation était sur le point de s’arranger, David Hallyday fait une déclaration des plus surprenantes. Le fils de l’icône du rock français sort enfin de son silence concernant ce conflit qui a longtemps fait jaser les internautes.

Un droit de regard sur l’héritage artistique ?


Il y a quelques semaines de cela, on annonçait la mise en place d’un accord entre Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday. Le terrain d’entente entre ces derniers reste toujours flou mais il semblerait que certains paramètres ont été annoncés au grand public. Ainsi David Hallyday garde un droit de regard sur l’héritage de son père.

« Je pense que je pourrais donner un avis assez bienveillant sur sa carrière et la suite » déclare-t-il concernant la musique de Johnny Hallyday. Pour ce dernier, c’est l’occasion de faire valoir ses droits mais aussi de garder l’héritage musical intact.

« C’est fini ! »


Lorsqu’il est interrogé sur le sujet, David Hallyday déclare qu’il n’a signé aucun accord pour le moment. Le fils du Taulier annonce qu’il « ne veut plus parler de ce drame qui a déjà fait du mal à beaucoup de monde ». Pour lui, il est important de se souvenir du Taulier d’une autre manière.

C’est ainsi qu’il laisse ses droits sur le reste de l’héritage à sa demi-sœur Laura Smet. Le chanteur quant à lui pense qu’il y a beaucoup plus important qu’une telle bataille. D’autant plus qu’il se prépare à sortir un nouvel opus qu’il espère plaire à ses fans.