Adèle Exarchopoulos s’est livrée à quelques confidences sur sa relation avec Kylian Mbappé après la défaite de l’équipe de France à la coupe du monde de football. En effet, la jeune femme serait restée très proche de l’attaquant des bleus. C’est pourquoi elle a tenu à le réconforter après leur match contre l’Argentine.

Kylian Mbappé, le joueur le plus convoité par les femmes

Selon le magazine Closer, en mai dernier, Kylian Mbappé était le célibataire le plus convoité des Bleus après la fin de son idylle secret de quelques mois avec Emma Smet. D’ailleurs, juste après leur rupture, le footballer a mis le cap sur la Croisette. En effet, il a été débusqué sur la plage du célèbre hôtel Martinez, très détendu dans une chemisette turquoise.

Cependant, Kylian Mbappé n’était pas seul et le moins que l’on puisse dire est qu’il était en bonne compagnie. Durant ce bon temps, il avait effectivement convié trois starlettes aux courbes gourmandes et généreuses. Ainsi, le footballeur aurait pris un malin plaisir à les regarder sous toutes les coutures de leur maillot, sous le charme de leur beauté.

Parmi ces bombasses, on pouvait compter Adèle Exarchopoulos qui semblait très proche de l’attaquant lors de cette croisade.

Confidences d’Adèle Exarchopoulos sur sa relation avec Kylian Mbappé

Malgré les apparences, il n’y aurait rien entre Kylian Mbappé et Adèle Exarchopoulos. En effet, leur relation serait purement amicale car la séduisante actrice n’est plus un cœur à prendre. Elle serait déjà engagée dans une belle relation amoureuse avec Syrus Shahidi. Ce dernier a été révélé par son rôle d’Antoine dans la série télévisée « Plan cœur » sur la plateforme Netflix.

Avant d’être en couple avec ce dernier, l’actrice avait également partagé la vie du rappeur Soolking. Cependant, quoi qu’il en soit, elle n’aurait aucune arrière-pensée envers Kylian Mbappé.

Comme ce sont des amis proches, Adèle Exarchopoulos a quand même tenu à saluer le parcours du footballer juste après la défaite de l’équipe de France. Auteur de trois bus, ce dernier serait celui qui a sorti les Bleus de sa torpeur. Sans lui, ils auraient peut-être sombré sous la pression de l’Argentine.