Corinne Masiero, que nous connaissons plus tôt sous le personnage Capitaine Marleau, a connu des moments difficiles. Elle revient sur les épisodes sombres de sa vie, qu’elle a décidé de révéler au public.

Corinne Masiero, une enfance difficile

Malgré sa notoriété sur le petit écran actuellement, Corinne Masiero a traversé une période compliquée.

Née à Douai le 03 février 1964, Corinne Masiero a vécu une dure épreuve. En effet, elle était abusée sexuellement dès l’âge de 8 ans jusqu’à sa majorité. Par conséquent, elle s’est trouvé une échappatoire dans l’héroïne, en allant jusqu’à se prostituer pour en procurer. Une révélation choque qu’elle a confiée à Télérama.

Les aveux de Corinne Masiero

Malheureusement, son calvaire ne s’arrêtait pas là. Elle a également dévoilé qu’elle a eu recours à trois avortements. La première fois, lorsqu’elle n’avait que 15 ans malgré qu’elle était sous la pilule contraceptive. D’après elle, avoir un enfant à cet âge brisera sa vie de plus qu’elle n’avait pas le moyen de s’en occuper. Angoissée par la présence d’un enfant en elle, elle a fait son avortement à Lille avec une infirmière qui s’est bien occupée d’elle.

Ensuite, ne se sentant toujours pas apte à éduquer un enfant, la deuxième IVG a eu lieu du haut de ces 20 ans. La troisième fois, lorsqu’ elle était avec un homme plus jeune qu’elle. Elle a précisé qu’elle l’a fait de peur d’avoir un enfant comme elle.

À présent, Corinne Masiero est connue comme une féministe et engagée pour le droit à l’avortement. Son témoignage a permis de l’ajouter à la liste des fervents du hashtag #OuiJaiAvorté.

Aucun regret

Corinne Masiero s’est confié qu’à aucun moment elle n’a regretté. Elle s’en est sortie de cette mauvaise passe toute seule. Elle dénonce le fait que les hommes se n’impliquent pas dans cette démarche difficile qui affecte physiquement et psychologiquement les femmes.

Malgré son passé douloureux, la comédienne est en couple depuis vingt ans avec Nicolas Grard, un directeur d’une troupe de théâtre de rue.