Lors d’une récente interview, ce jeudi 12 août 2021, Eric, le champion emblématique des douze coups de midi s’est confié sur ses gains. Ces derniers dont il n’a toujours pas pu profiter jusqu’à maintenant, un an après avoir quitté le jeu de TF1.

Une star emblématique


Eric vient de voir son record se faire battre dans les douze coups de midi. En effet, il occupe désormais la deuxième place du classement du plus grand maître de midi après Bruno. À son actif, il a détenu le titre de plus grand maître de midi avec 199 participations, 7 étoiles mystérieuses et 921 316 euros de gains et de cadeaux.

Depuis son départ des douze coups de midi, Eric s’est fait très discret. Une discrétion qui s’avère être indispensable pour lui. En effet, après avoir passé des mois sur le petit écran, le père de deux enfants a décidé de passer du temps avec sa famille. Au micro de Télé-Loisirs le jeudi 12 août 2021, le champion de Jean-Luc Reichmann avait confié : « J’ai pris quelques vacances avant de reprendre ma vie ordinaire. Je suis resté quelqu’un de très simple. Puis, le contexte était très particulier… ».

Eric (douze coups de midi) privé de vacances


En réalité, il était difficile pour Eric de profiter de ses gains des douze coups de midi. Pour cause, il a quitté le jeu quelque temps avant la deuxième vague de la Covid-19. «J’étais le premier Maître de midi du confinement. Je n’ai donc pas pu profiter des voyages après l’émission. J’ai espéré, comme tous les Français, que la situation s’améliore pour reprendre une vie plus normale » relate-t-il lors de cet entretien. Mais malgré le fait qu’il n’a pas pu partir en vacances comme la plupart des maîtres de midi, il y a eu du changement dans sa vie. En effet, il a du mal à rester inconnu dans la rue.

Effectivement, suite à sa participation dans Les douze coups de midi, Eric est devenu un visage connu du public. Le dessinateur en bâtiment a confié : « Je constate tout ce qui a changé autour de moi depuis ma participation au jeu. Surtout lorsque je me promène dans la rue. Je ne peux plus me balader comme une personne lambda. C’est ce qui a le plus bouleversé ma vie! ». Avant d’ajouter : «Je suis sollicité plusieurs fois par jour, avec ou sans le masque. On me reconnaît souvent grâce à mes cheveux et mon regard ». Le revers de la notoriété…