Avec la situation actuelle sur la production d’énergie, des coupures d’électricité cet hiver seront envisageables. D’ailleurs, les déclarations d’Élisabeth Born y vont dans ce sens. Le dernier mois de cette année s’annonce difficile avec la pénurie d’énergie qui pèsent sur les consommateurs.

Possibilité de coupures d’électricité cet hiver


L’année 2022 a mal commencé pour les Français. En effet, ils ont subi la hausse sur les prix de l’alimentation. En octobre dernier, l’inflation a atteint les 6,2 %. Compte tenu de ce chiffre, le mois de décembre serait difficile surtout que la pénurie d’énergie pourrait poser sur les consommateurs. Dans ce cas, des coupures d’électricité cet hiver seront inévitables si la pénurie persiste.

Avec le froid, les Français auront besoin de plus d’énergie avec l’utilisation du chauffage et des ballons d’eau. Cependant, la production d’électricité ne pourra pas répondre à leur consommation.

La crise énergétique actuelle touche tous les pays européens et non seulement la France à cause de la difficulté d’approvisionnement en gaz.

Pour mémoire, cette situation vient à la reprise économique post-Covid-19 et à l’actuel conflit en Europe. Donc, le prix de l’énergie, surtout l’électricité est fortement à la hausse.

Solutions pour éviter les coupures


Pour éviter d’éventuelles coupures d’électricité cet hiver, les entreprises et les particuliers sont appelés à réduire leur consommation d’énergie.

Les entreprises devraient réduire l’éclairage dans leurs bâtiments. Puis, il faudra réduire la température de chauffage à un ou deux degrés. Dans le cas où les locaux restent inoccupés, les sociétés sont dans l’obligation de limiter la consommation.

Quant aux particuliers, ils devraient baisser la température du chauffage et du thermostat du ballon d’eau. Cette mesure inclut également la réduction des éclairages. Ils sont conseillés d’opter pour des ampoules LED et surtout d’éviter la surconsommation pendant les heures creuses.

Concrètement, il faut limiter l’usage des appareils électriques les plus énergivores pendant les heures pleines. Les particuliers ne devraient pas allumer pendant ces heures le chauffe-eau.

Le dispositif de dernier recours


Selon la RTE, il n’y aurait pas de black-out général. La perte totale du contrôle du système électrique n’est pas à prévoir pour ce mois. En revanche, il y aura peut-être des délestages tournants. Les coupures d’électricité cet hiver pourraient intervenir vers le mois de janvier et février.

Selon France Info, le gouvernement envisage la possibilité des coupures d’électricité cet hiver. Olivier Véran, porte-parole du gouvernement a souligné qu’il s’agit d’un dispositif exceptionnel de dernier recours.

Les coupures n’auront lieu qu’en cas d’extrême nécessité. De plus, les coupures seront ciblées, ne toucheront pas tous les foyers en même temps et ne devraient pas durer plus de 2 heures.