Pour cet hiver, des coupures d’électricité sont à prévoir à cause du manque d’énergie. D’ailleurs, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, Enedis s’attend au pire.

Manque d’énergie sur le territoire Français

Pour de nombreux foyers, cet hiver risque d’être très difficile. En effet, la France rencontre actuellement des problèmes au niveau de l’approvisionnement en énergie. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le gouvernement a demandé aux citoyens de faire preuve de sobriété énergétique. Ce serait l’un des moyens pour contrer la crise énergétique qui se ressent sur le territoire.

Cependant, malgré cela, il y aura toujours des risques assez élevés de tensions sur le système électrique et ce, au mois de Janvier. Ainsi, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, Enedis, se prépare au pire scénario. D’ailleurs, ils devront peut-être procéder à des coupures d’électricité dans certains secteurs. Cela aurait pour but d’éviter la saturation du réseau électrique du pays.

Coupures d’électricité, Enedis sous tension

Actuellement, les tensions commencent à se faire ressentir chez Enedis. L’hiver s’annonce effectivement rude pour les Français. Des coupures tournantes d’électricité de deux heures sont même prévues pour économiser le plus d’énergie possible et éviter les pics de consommation.

Selon la règle générale, Enedis cherche à relâcher la demande en électricité et éviter le « black-out ». Il s’agit d’une panne généralisée et incontrôlable. Autrement dit, ce sont des coupures d’électricité ingérables pour le pays.

Pour Enedis, le principal objectif est d’écraser les heures de pointes des consommations. D’après eux, ces horaires sont de 08h à 13h et de 18h à 20h. En effet, ce serait durant ces horaires que les Français chauffent, cuisinent, travaillent et utilisent le plus d’énergie.

Activation du signal d’alerte rouge

Il faut savoir que la gestion du réseau de distribution électrique n’est pas si simple. Afin de pouvoir conserver des endroits allumés, il est parfois nécessaire d’en éteindre d’autres. Selon les propos de Catherine Lescure, la directrice de la communication d’Enedis, l’équilibre doit être en permanence maintenu. En ce sens, il faut qu’il y ait toujours, en face de la consommation, autant de production.

Récemment, la RTE a également évoqué une autre solution. Il s’agit d’une hypothèse selon laquelle il faudrait alerter les Français des coupures d’électricité. Dans cette perspective, ils ont évoqué l’activation d’un signal d’alerte rouge. Selon les prévisions, il devra être allumé trois jours avant les faits pour avertir la population.

Puis, après l’alerte, il faudra se rendre sur le site ou l’application EcoWatt pour connaitre les départements concernés.