Depuis plus d’un an, Emmanuel Macron et son entourage tentent de trouver une solution globale à cette crise sanitaire.

Vraisemblablement, le chef d’État veut mettre en place un plan intitulé « Covilience » qui est formé par le mot covid et résilience. Ainsi que signifie exactement cette nouvelle expression que le président emploie fréquemment ? Que comporte ce plan du gouvernement ?

Que signifie le plan « Covilience »


Durant cette crise sanitaire, Emmanuel Macron et ses équipes ont réussi à créer un nouveau mot. Il s’agit d’une innovation, un mot-valise, utilisé pour décrire l’ambition de se tirer de cette situation difficile. Le mot Covilience est un mélange de coronavirus et de résilience. Toutefois, que cache véritablement cette expression ? D’après bon nombre de sources, le mari de Brigitte Macron et son entourage veulent mettre en place une solution globale. Une stratégie pour sortir la France de cette difficulté. En effet, depuis un an aujourd’hui, l’Hexagone, comme plusieurs d’autres pays, a dû faire face à des difficultés profondes.

Effectivement, personne n’avait prévu cette crise épidémique et médicale. Cependant depuis ses débuts, cette épidémie a engendré des enchainements vraiment improbables. Du côté sanitaire, il faut continuer à compter le nombre de décès et de malades en soins intensifs. Vraisemblablement, malgré toutes les mesures de restriction, les taux d’incidence continuent à augmenter. Bien évidemment, le coronavirus a aussi impacté l’aspect économique du pays. C’est la raison pour laquelle Emmanuel Macron aurait imaginé un plan à moyen et long terme, appelé « Covilience ».

En quête de la stabilité du pays


Depuis le début de la pandémie, Emmanuel Macron et son gouvernement ont pris conscience des conséquences de cela. Ainsi, ils ont décidé de mettre en place des stratégies pour avoir des solutions. Pourtant, il faudra également lâcher la pression sur les Français parce que les mesures sanitaires ne peuvent pas durer éternellement.

Par conséquent, il est temps de les assouplir un peu. Ainsi le chef d’État s’est donné comme objectif de ne plus faire un reconfinement national. Donc il préfère étudier la situation au cas par cas, région par région ou même ville par ville. La région Provence-Alpes-Côte d’Azur vient de voir les chiffres de sa contamination s’accroitre. Un reconfinement local se pose désormais.

Avec ce dossier nommé « Covilience », il veut faire une certaine réforme avant la fin de son mandat l’année prochaine. Il a également dans son collimateur les Jeux olympiques de 2024, très importants pour la France.