Accueil / recettes / Crêpe Alsacienne aux pommes douce et fondante à la bouche…

Crêpe Alsacienne aux pommes douce et fondante à la bouche…

Crêpe Alsacienne aux pommes

Etape : 1
Versez la farine dans un cul de poule. Creusez-un puits et versez-y les œufs battus en omelette avec le lait. Ajoutez l’eau pétillante. Mélangez au fouet jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène sans grumeaux.

Etape : 2
Incorporez le beurre fondu refroidi, le sel, les sachets de sucre vanillé et le rhum.

Etape : 3
Épluchez les pommes. Ôtez le cœur de chacune à l’aide d’un vide-pommes. Coupez-les en 2. Puis à l’aide d’une mandoline, détaillez-des lamelles très fines que vous incorporerez à la pâte.

Etape : 4
Faites chauffer de l’huile dans une poêle. Quand la poêle est bien chaude, essuyez l’excédent d’huile avec un essuie-tout puis versez-y une grosse louche de pâte (avec les fines lamelles de pomme). Étalez-la pour qu’elle se disperse sur toute la surface de la poêle (sans faire de trou). Laissez cuire jusqu’à ce que la surface au contact de l’air commence à se figer (environ 2 mn). Retournez la crêpe avec les mains ou en vous aidant d’une assiette (elle est trop lourde pour la faire sauter). Et poursuivez la cuisson une à deux minutes.

Etape : 5

Dégustez bien chaud !

Notes : Crêpe Alsacienne aux pommes

Avec les proportions que je vous propose, vous réaliserez 2 crêpes épaisses. Elles sont très consistantes. Vous pouvez donc couper chacune en quatre et 2 parts par personnes en guise de dessert. Si vous souhaitez faire de ces crêpes alsaciennes aux pommes un repas complet, n’hésitez pas à doubler les proportions.

Au moment de les servir, vous pouvez y parsemer du sucre glace, un mélange de sucre et de cannelle ou même les napper d’ une sauce caramel au beurre salé et les accompagner d’une boule de glace à la vanille.

Sara

Passionnée de sport, j’essaie d’adopter une alimentation saine tout en restant gourmande! Ancienne Ballerine, depuis mon très jeune âge ma mère faisait attention à ce qu’elle mettait dans nos assiettes, c’est une femme carriériste, ambitieuse mais aussi très bonne cuisinière, tout ce qu’on mangeait était fait et préparé à la maison par ses soins. Étant fille unique, elle m’enseignait et m’apprenait les bases et l’art de cuisiner. Aujourd'hui, ma cuisine est tournée vers le sain, à base d’aliments naturels et de qualité. J’essaie au maximum de créer de nouvelles recettes savoureuses sans graisses animales et sans conservateurs, chez nous on favorise le HOME/HAND MADE!