Le tabloïd anglais The Daily Mail n’est jamais en retard sur les nouvelles les plus croustillantes de la famille anglaise. Ces derniers temps, ils en ont d’ailleurs vu défiler assez pour faire de nombreux scandales.

Récemment, ce sont des proches de la famille royale qui se mettent à faire des confidences surprenantes. C’est d’ailleurs le livre Battle of brothers dans lequel l’ex du prince Harry, Cressida Bonas, fait des révélations assez acerbes que le journal reprend.

Le prince Harry souffrait de « névrose » selon Cressida Bonas


C’est en 2012 que Cressida Bonas et le prince Harry commencent à se fréquenter. Cest la cousine de ce dernier, la princesse Eugénie, qui joue les entremetteuses à l’époque. Cependant, le tabloïd The Daily Mail dévoile le contenu du livre Battle of brothers et la jeune actrice anglaise ne garde aucunement un bon souvenir de cette relation.

Au cours de leurs deux années de relation, Cressida Bonas devait selon elle composer avec les « névroses » du duc de Sussex. Il avait en effet du mal avec la présence perpétuelle des paparazzis et ce, même quand il n’y en avait pas dans les environs. La jeune femme en était arrivée à se demander si c’était les conséquences d’un éventuel traumatisme causé par la mort soudaine de sa mère : Lady Diana.

Le prince Harry, un prince fragilisé par son âge


L’auteur du livre Battle of brothers, le biographe royal Robert Lacey, déclare que le prince Harry était fragile mentalement à l’aube de la trentaine. Il rajoute que Cressida Bonas, l’ex du prince, avait pensé à une époque qu’il était « endommagé et obsédé par lui-même ». Il faut rappeler que le fils cadet du Prince Charles et de Lady Diana avait envisagé de faire appel à un psychothérapeute.

Malgré tout ce qu’elle a vécu avec le prince Harry, Cressida Bonas s’est par la suite mariée avec un autre homme répondant au même prénom. Ils sont d’ailleurs restés en bons termes depuis leur séparation de 2014 et la jeune femme a épousé l’agent immobilier Harry Wentworth-Stanley en juillet 2020.