Cyril Hanouna a annoncé les raisons qui le poussent à convier des personnalités politiques sur TPMP. Cependant, il est loin de vouloir se lier d’amitié avec eux.

De nombreuses personnalités politiques des convives de TPMP


Dans TPMP, on a déjà pu voir comme invité la ministre Marlène Schiappa. C’est de cette manière qu’elle s’est liée d’amitié avec Cyril Hanouna. Lors de la grève des Gilets Jaunes, l’animateur fait partie des rares à recevoir les personnes de ce mouvement. Effectivement, à cette époque des émissions spéciales ont été mises en place.

Jean Messiha, classé à l’extrême droite, a longtemps fait partie du Rassemblement National de Marine Le Pen. Or il avait fait partie de l’équipe de Baba en tant que chroniqueur de l’émission.

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement est déjà aussi venu sur le plateau de C8. Apparemment, Cyril Hanouna a déjà aussi mis en pied un programme dédié à Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier a déjà fait un saut sur le plateau de TPMP. Un entretien qui avait pour but de toucher un public plus large que d’habitude. Vraisemblablement, les jeunes qui, ordinairement, s’abstiennent au moment de voter. Donc donner leur avis à cette audience jeune est vraiment intéressant pour les dirigeants politiques.

Cyril Hanouna est loin d’être l’amie des dirigeants politiques


Cyril Hanouna est bien conscient que la plupart de ces personnalités politiques veulent profiter de la popularité de l’émission. Ainsi, ils peuvent avoir plus de visibilité. Apparemment, de son côté, l’animateur affirme se servir d’eux comme d’un trait d’union pour que les Français puissent parler aux politiciens. En effet, il ne veut en aucun cas nouer des liens d’amitié avec eux.

Cependant, avec le temps, Hanouna devient de plus en plus une personne influente. Ainsi, il y en a même qui lui a dédié un long reportage. Les journalistes du prestigieux support ont indiqué que l’homme avait de plus en plus envie de prendre part au débat. « Moi, je n’ai pas envie d’être copain avec les politiques, je vous avoue la vérité », a déclaré le présentateur. « Tout ce dont j’ai envie, c’est d’être un bon médiateur », ajoute-t-il. Le 3 mai dernier, Cyril Hanouna a présenté comme sujet de débat la situation très précaire des étudiants en ce temps de crise sanitaire et économique.

Effectivement, ils ne peuvent plus faire des petits boulots pour payer leurs études. Aujourd’hui, bon nombre d’associations offrent des repas aux plus précaires pour les aider à vivre décemment. Mais depuis, le gouvernement n’a pas réussi a améliorer les conditions de vies de ces étudiants. Ces derniers ont été confinés dans des petits logements. Par conséquent, il y en a même qui ont fini par avoir une détresse psychologique.