Ce week-end, le plateau de TPMP s’est transformé en un théâtre de vives discordes entre Gilles Verdez et l’avocat Fabrice Di Vizio. En effet, ils ont débattu sur le couvre-feu en vigueur en ce moment. Par la suite, Cyril Hanouna affirme que son chroniqueur s’est fait totalement « démonter ».

Le couvre-feu, un sujet sensible


Cyril Hanouna avait convié plusieurs personnalités pour débattre sur le probable abandon du couvre-feu. Un sujet qui intéresse bon nombre de personnes. En effet, certaines personnes souhaitent un allégement de toutes les mesures de restriction. En revanche, le gouvernement sensibilise la population à être extrêmement prudent. Toutefois, le ministre de la Santé vient de faire un discours qui en a surpris plus d’un. Pour lui, « Rien ne serait pire que de lever les contraintes au mauvais moment ou bien trop tôt ». D’après le porte-parole du gouvernement de Jean Castex, il est important de maintenir le couvre-feu. Cette mesure sert à stabiliser la situation sanitaire qui reste encore très fragile.

Cependant, ce week-end, les avis divergeaient sur Touche pas à mon poste à propos de ce sujet. Vraisemblablement, le Docteur Martin Blachier et l’avocat Fabrice Di Vizio étaient présents. D’après ce dernier, il est temps de laisser la population revivre. « Il faut juste se poser la question de quand on arrête tout ça. C’est captivant Monsieur Blachier. On l’arrête quand ? » a-t-il affirmé. Mais pour l’expert la réponse est claire : « On l’arrête quand les gens fragiles seront vaccinés ». Un avis qui était loin de convaincre l’avocat. À un moment, le gouvernement avait dévoilé qu’il mettre fin au couvre-feu dès que les cas ne dépassaient pas 5 000 par jour. Toutefois, aujourd’hui il s’appuie sur le fait qu’il n’y a pas assez de vaccins.

La réplique de Gilles Verdez lors de ce débat


Comme tout bon chroniqueur, Gilles Verdez prit part au débat. « Avec tout le respect que je vous dois, Me Di Vizio, c’est plutôt vous la blague », avait-il exprimé. « Un relâchement du couvre-feu et tout repart », ajoute-t-il. De son côté, Maître Di Vizio avait compris ces propos d’une tout autre manière. « Vous pensez qu’être chroniqueur sur TPMP vous donne le droit de faire une telle supposition (…) Vous n’en savez rien. Évitez d’évoquer un sujet que vous ne maîtrisez pas avec moi », martèle l’avocat. Par la suite, Gilles Verdez déclare alors « Monsieur Di Vizio, vous cherchez la singularité et vous faites naufrage ». Des paroles qui n’ont aucun sens selon Fabrice Di Vizio. Le débat a vraiment eu les effets que Cyril Hanouna attendait. « Oh, il t’a défoncé ! » a lancé l’animateur à son chroniqueur. Jusqu’à la fin de la discussion, chaque participant est resté sur sa position.