Exceptionnellement, Cyril Lignac s’est mis aux fourneaux dans l’épreuve technique de « Le meilleur pâtissier ». Mercotte ciblée par les internautes.

Le 100ème de « Le meilleur pâtissier » sur M6


L’émission culinaire est diffusée depuis 2012. Le 12 octobre 2022 dernier commémore sa 100eme émission. On peut dire que depuis le temps, elle a su rassembler un public fidèle. Certains regardent pour les recettes, d’autres pour les participants.

Mais les fans sont surtout là pour voir Cyril Lignac à l’œuvre. Le chef préféré des français partage le siège du jury avec la blogueuse Mercotte. D’ailleurs, cette dernière dirige l’épreuve technique de l’émission. Cette épreuve consiste à réaliser un grand classique de la pâtisserie française en suivant minutieusement une recette fournie par la juge. Mais l’émission de ce jour a eu une particularité.

Cyril Lignac s’est mis aux fourneaux


Normalement, il est le devoir de Mercotte de diriger cette partie du concours. Néanmoins, cette fois, c’est le Top chef de M6 qui s’était mis à cuisiner. Il a pour l’occasion concocté son fameux Croque 100% Noisettes. Mais les yeux des fans ne s’étaient pas focalisés sur cette recette.

La question qui se posait était surtout pourquoi ? Pourquoi devait-il se charger de cette épreuve. Après tout, c’est la première fois dans l’histoire du concours que la recette n’est ni écrite, ni dévoilée par Mercotte. Cyril Lignac devait se charger de montrer l’exemple. La raison de cela n’a malheureusement pas été révélé pour l’instant.

Les fans désapprouvent que Cyril Lignac cuisine


Sans même considérer la question, une pluie de commentaires négatives s’est abattue sur Mercotte. Apparemment les fans n’ont pas apprécié de voir Cyril Lignac cuisiner. Sur Twitter, le fameux réseau social, ceux qui suivent l’émission se sont lâchés.

Certains disent de la juge qu’elle ne devrait même pas se faire passer pour une pâtissière. Elle n’est même pas capable de faire l’épreuve. D’autres critiquent le fait que pour la 100ème émission, ils n’ont pas voulu faire une épreuve de recette de Mercotte. Un choix de la production qu’ils ont même qualifié de catastrophique.