Décédé le 5 décembre 2017, Johnny Hallyday a pris la décision de déshérité ses deux aînés. Une nouvelle qui a secoué le clan en entier à l’ouverture de son testament. La bataille contre Laeticia Hallyday, administratrice principale de la succession a alors vite démarré.

Selon certaines sources, David et Laura auraient pourtant obtenus d’autres biens de la part de leur père auparavant. Une affirmation que Sylvie Vartan a tenu à contester ! Révélations sur la Villa Montmorency !

Johnny, un père quand même ?


Malgré son absence par le passé, il semblerait que Johnny Hallyday a essayé de changer sa relation avec David Hallyday et Laura Smet. Le magazine Closer annonce notamment qu’il a beaucoup soutenu sa fille financièrement à partir de ses 20 ans. De même, David Hallyday aurait perçu une somme conséquente de sa part de son vivant.

C’est alors que les questions se posent : Le Taulier a-t-il fait cela pour ne rien leurs léguer par la suite ? Laurence Pieau dévoile cette possibilité lorqu’elle est invitée à parler du sujet sur Europe 1 il y a deux ans de cela. Selon la journaliste, la résidence à Auteuil dans le 16ème  ferait justement parti des lots donnés à ses enfants par le passé.

Sylvie Vartan refuse tout !


Face à ces affirmations, Sylvie Vartan a tenu à mettre les choses au clair.  C’est dans le magazine Le Point qu’elle décide justement de donner sa version des faits. Et il semblerait bien que ce ne soit nullement en cadeau de Johnny Hallyday que David a obtenu la demeure ! C’est plutôt Sylvie Vartan qui en a eu les droits à la suite de leur divorce en 1980.

Toutefois, l’ancienne femme du Taulier et David Hallyday ne disposeront des lieux à plein pouvoir qu’en 2002. En effet, c’est à cette époque que l’illustre rockeur décide de réaliser les démarches auprès d’un notaire.